• On les aura !

     

     

    Exposé en 3 parties :

    1 Présentation générale de l’œuvre

    L'oeuvre se nomme "on les auras". L'auteur se nomme Jules-Abel Faivre, il est de nationalité française. Il est née le 30 mars 1867 et il est mort le 13 août 1945.

    L'oeuvre a été réalisée en 1916.

    C'est pendant la 2nd guerre mondial que Abel Faivre a fait cette affiche pour soutenir les soldats. 

     Cette affiche a été utilisée pour lancer le 2e emprunt de la défense nationale en octobre 1916. Il s'agissait alors de solliciter, en ravivant la fibre patriotique, l'aide financière de l'arrière, celle de tous les civils, pour soutenir l'effort de guerre de la nation.

     2. Description de l’œuvre

    Affiche / tableau :

    C'est une affiche de propagande. Elle représente un soldat, qu'on voit de la tête jusqu'au milieu des jambes.                                                                       Sa tenue ( casque,vêtements,fusil) ne fait aucun doute: il est bien engagé du côté français.                                                                                           Ce soldat est jeune, il a l'air dynamique, enthousiaste, heureux et confiant.       Ce qui domine c'est le mouvement : le soldat semble être en train de courir, vers l'avant (vers la droite de l'affiche); son bras gauche est levé et prolonge le mouvement vers l'avant; le mouvement est renforcé par la position du fusil qui reprend celle du bras du soldat.                                                                 Le soldat a les yeux tournés vers l'arrière: c'est comme s'il était en train de montrer la voie à suivre, ou l'attitude à adopter, l'exemple à suivre pour les autres soldats...et pour ceux qui regardent cette affiche.

     3. Analyse de l’œuvre

    Le message de l'auteur était de souscrire les civils aux bons de la Défense.

    L'auteur voulait qu'on s'identifie au jeune soldat enthousiaste.

    Son oeuvre nous à parlé car elle fait référence à d'autres œuvres liées à des moments de rassemblement de la nation, le message commandé par l'Etat "une contribution financière de la part des civils" passe facilement.

     

    Conclusion  / ouverture : 

     

     Ce dessin d'Abel Faivre peut être rapproché de deux oeuvres du patrimoine national.

    Le célèbre tableau de Delacroix : << La Liberté guidant le peuple>> (1830), le bras levé est comparable à celle du soldat. 

    La sculpture << la Marseillaise ou le départ des volontaires en 1792>> la aussi on voit un jeune soldat positionné comme dans le dessin. 

    Ouverture : Pendant la Grande guerre, Abel Faivre a d'ailleurs réalisé de nombreuses autres affiches pour L'Etat.

     

     

     


  • Liberté de Paul Eluard

    Présentation de l'auteur : Paul Eluard est un poète français du 20ème siècle. C'est un poète engagé. Il est né le 14 Décembre 1895 et il est mort le 18 Novembre 1952.

    Présentation  de l'oeuvre : Cette poésie a été écrite en 1942 et elle est engagée.

    Contexte historique : La France est en guerre et elle est occupée par les nazis depuis 1940. Cette poésie parle de la liberté qui a été privée aux français a cause des nazis.

    Descriptions de l'oeuvre : Cette poésie est composée de vingt quatrains et d'un quintile. Les vers sont de sept syllabes sauf les derniers qui sont de quatre syllabes. Il n'y a pas de rimes ni aucune ponctuation. Deux anaphores sont présentes :  "sur" et "j'écris ton nom". On a l'impression que les anaphores créent un refrain et l'auteur veut que l'on retiennent ces anaphores.

    Analyse de l'oeuvre : 

    Lorsque nous commençons a lire le poème nous croyons qu'il parle d'une femme mais quand nous arrivons a la fin, nous découvrons que Paul Eluard parle de la liberté. Au début ce poème parlait d'amour mais l'auteur décide de changer la fin pour en faire un poème engagé. 

    Cette œuvre suit une chronologie :

    Strophes : 1 à 4: Il parle de l'enfance (ex : écoliers)

                   5 à 11 : C'est les années de formation (ex : amour)

                   12 à 16 : C'est l'âge adulte (ex : couple, maison)

                   17 à 19 : Il parle de la guerre (ex : allusions négatives)

                   20 à 21 : La fin de la guerre que Eluard espère.

     Cette chronologie montre que la liberté doit accompagner les gens tout au long de leur vie.

    Conclusion : 

     

    Messages passés dans le poème : - La liberté est un droit important  : il faut se battre pour la retrouver.

    - Il faut garder espoir et résister. (C'est le message qu'il passe aux français.)

    Ouverture : L'artiste Fernand Léger a fait une fresque avec le poème d'Eluard.

     Avis personnel : j'ai bien aimé cette oeuvre car c'est bien de parler de la liberté que les nazis avaient privées aux français 


  • La tour Eiffel

     

     

     La Tour Eiffel a étè construite par Gustave Eiffel (1832-1923) dans le cadre de l’exposition universelle de 1889. La Tour Eiffel mesure actuellement 324m de hauteur et 124,9 m de coté ( au sol). Elle se trouve dans le 7ème arrondissement de Paris. 

    Contexte historique : 

    La Tour Eiffel a été construite à l'occasion de l'exposition universelle de 1889. Pendant le XIXème siècle la France a basculée dans l'ère industrielle et c'est à ce moment que le métal commence a être utilisé, ce qui a révolutionner l'architecture.

    Plusieurs architectes voulaient marquer cette révolutions industrielle en proposant un projets.

    Le projet de Gustave Eiffel à été retenu pour l'exposition universelle de 1889 se trouvant à Paris. La Tour Eiffel aurait du être détruite à la fin de l'exposition mais il a été décidé de la garder car elle appartient désormais a notre patrimoine et elle est considérer comme une oeuvre artistique

    Description de l'oeuvre :

    La forme et les dimensions : 

     La tour ressemble a un A, elle compte 3 étages, le premier est à 57 mètres du sol, le 2ème à 115 mètres et le 3ème étages est à 276 mètres d'altitude.

    La technique : Elle a une charpente de fer puddlé qui pèse 7300 tonnes pour un poids total de 10100 tonnes. Elle est composée de 18000 pièces métalliques assemblées par 2500000 rivets.

    L'usage : 

    A l'époque c'était un ouvrage artistique, elle a été construite a l'occasion de l'exposition universelle. Maintenant elle peut aussi servir d'émetteur radio et télé.

     

     Une copie de la Tour Eiffel : 

    La tour Eiffel

     

     

     

     Tour Eiffel à Shenzhen en Chine dans le parc d'attraction « window of the world ». 

     

    oeuvre liées : 

     

    La tour Eiffel

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Guillaume APOLLINAIRE, Calligramme, 1918.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • La guerre

    Nom de l'artiste: Otto Dix

     

    Titre de l'oeuvre: La guerre

     

    Date: 1932

     

    Technique: Le peintre a utilisé la technique ancestrale de la tempera 

     

    Dimensions: Le panneau central mesure 204X204 cm et les panneaux de chaque côté mesurent 204X102 cm chacun

     

    Lieu de conservation (si possible): Elle est actuellement visible à la galerie Gemäldegalderie Neue Meister de Dresde

      

    Comment l’artiste à t-il mis en œuvre :

     

    Les couleurs: Les couleurs utilisées sont principalement ternes : le gris et le noir pour les gravats, la mort et les cendres. On repère cependant des couleurs plus chaudes notamment le rouge et le marron pour le sang et la boue.  

     

    Les matières (textures, épaisseurs, transparences…)

     

    Les formes (géométriques, réalistes, courbes…)

     

    L’espace (point de vue, cadrage, profondeur…Lieu, site...)

     

    La lumière. (source, intensité, contraste, diffusion…)

      la principale touche de lumière se trouve dans le panneau de droite dans lequel le peintre éclaire grâce à l’emploi de couleurs claires le personnage du sauveur.

     Détails (significatifs ou intrigants)

    Que peut on dire du corps ? (corps représenté, corps de l’artiste, corps du spectateur…mouvement, échelle geste ...)

     

    Comment a-t-il organisé ou composé son œuvre (les formes les couleurs, les matières la lumière…, dans l’espace)

    La succession fonctionne comme un cercle ; la guerre comme moment ou histoire qui se répète à l’infini

    Dans quel but, quels sensations, quels sens peut-on dégager de ces observations ?

     

    (Qu’est ce que je vois, qu’est-ce que je reconnais, qu’est ce que je comprends, qu’est ce que l’artiste me donne à penser ?)

     

     

     

    Qu’est ce qui fait la spécificité de l’œuvre étudiée (pour cela je peux comparer avec d’autres œuvres, de la même époque ou d'une autre époque, du même artiste ou pas, ou sur le même sujet…)

     

     

     

    Eventuellement mon point de vue sur l’œuvre (en prenant garde de ne pas confondre avec les observations objectives sur lesquelles tout le monde pourrait tomber d'accord)

     

    Notamment, que pouvez vous dire à propos du pouvoir dans cette oeuvre?

    Pouvoir de quoi? de qui? pourquoi?...

     

     


  •  

    Guernica

    Recopiez tout cet article dans votre page élève puis répondez en bleu aux questions en rouge.

    Recherchez le titre de cette oeuvre de Picasso:Guernica

    La date de sa création:26 avril 1937

    Ses dimensions:

    Que pouvez-vous dire de ses formes? ce tableau a des formes géométrique (cubismes)

    De ses couleurs? couleurs sombres (noir et blanc)

    De la lumière? Il y a une lumière qui illumine les personnages

    De la représentation des corps? Les corps sont allongés au sol,comme s'il étaient morts

    Que pouvez-vous dire de sa "composition"? (son format, la disposition générale, l'organisation des formes et des valeurs...)La figure centrale du tableau est un cheval (ou une jument, selon les versions et les interprétations) qui hurle, horrifié, et dont le corps, recouvert de traits verticaux, comme des pointillés formant des lignes horizontales, est transpercé par une lance dans le dos.

    À gauche, une femme porte son enfant mort et hurle de douleur. Derrière elle, se dresse un taureau. En bas, à gauche, un homme allongé avec les bras en croix tient une épée brisée. Seule minuscule trace d'espoir, on distingue une petite fleur presque effacée entre les jambes du cheval et l'épée cassée.

    À droite du tableau, trois femmes désarticulées pleurent ou hurlent ; l'une d'entre elles tend une lampe à huile vers le centre du tableau. En arrière-plan, des formes géométriques évoquent des immeubles incendiés, les flammes étant représentées par des triangles clairs.

    En quoi cette peinture pourrait-elle etre considérés comme "cubistes"? Elle pourrait etre considérés comme cubistes car les formes sont géométriques

    Pourquoi Picasso réactive-t-il ce mode de représentation pour cette peinture?Pour faire réfléchir le public

    Copiez "Guernica" dans votre dossier (mes Documents, Arts plastiques...) puis recadrez (sur photophiltre, puis enregistrez dans votre dossier) les parties de "Guernica" qui évoquent les oeuvres ci-dessous:

    Mettez sur votre article les parties du tableau que vous avez recadrées, à coté de celles de Picasso, Miche-Ange, et Goya.

    Et répondez aux questions sur chaque tableau.

    Art et pouvoir  

    Francisco de Goya 
    "Tres de mayo"
    1814 
    Peinture à l'huile sur toile 
    345x266cm 
    Musée du Prado, Madrid

    Pourquoi Picasso reprend-il cette "posture"; Qu'exprime-t-elle selon vous?"

     

    Art et pouvoir

    Michel-Ange 

    Pietà, 1498-1500.

    Basilique Saint-Pierre, Rome.

     

    Pourquoi Picasso reprend-il cette "figure". Quel rôle joue-t-elle dans le tableau?

     

     

    Art et pouvoir

    Pablo Picasso

    "Crucifixion"
    1930
    Huile sur contreplaqué
    51.5 x 66.5 cm
    Musée national Picasso

     

    Comparez la représentation des corps dans cet autre peinture de picasso et dans "Guernica". Que cherche à exprimer Picasso?

     

     

     

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique