• cinquiéme oeuvre

    cinquiéme oeuvre

     

     

    Otto dix est l'un des plus grands artistes allemand du debut du XX siécles du millieu ouvrier il fut boulversé par les atrocité du conflit de guerre et peint ce tableau nommé la guerre . IL appartien au courant artistique du dada(Le mouvement Dada ou dadaïsme est un mouvement intellectuel, littéraire et artistique qui se caractérise par une remise en cause de toutes les conventions et contraintes idéologiques, esthétiques et politiques),de l'expresionisme et la nouvelle objectivité

     

    C'est un tableau triptyque(une oeuvre triptyque est une œuvre peinte sur trois panneaux en bois que l’on peut replier. Ce format était principalement utilisé au XIème et XIIème siècle pour les peintures religieuses) avec prédelle qui a été peint entre 1929 et 1932 par Otto dix le panneau central mesure 204x204, celui de gauche de droite mesure 204x102 est conservé au Gemaldegalerie neue meister ,dresde (musé en Allemagne).Otto dix 

     Il présente une image plus réaliste et encore plus sombre de la guerre que ce qu’il avait pu peindre auparavant. Ce tableau est donc peint durant la République de Weimar qui a tendance à glorifier l’héroïsme de la guerre. Alors que la population commence à oublier les horreur qu’elle a vécu, Otto Dix en dépeint une image crue non pas pour choquer mais plus pour témoigner et rappeler la réalité de la guerre.

     

    On peut observer une évolution dans le temps a travers les quatre tableau qui nous résume la journée le panneau de gauche représente les soldat dans la brum du matin qui vont au front on ne peut pas voir leurs visages, on ne peut pas savoir combien de soldats sont présents, ils disparaissent dans la brume. Otto dix rend ces soldats anonymes. Ils pourraient être n’importe lequel des soldats partis à la guerre. ,celui du milieu représente la fin de la bataille et le carnage sur le front,celui de droite, on peut voir le soir ou la nuit avec des flammes en arrière-plan .Les couleurs utilisées sont principalement le gris et le noir pour la mort et les cendres. On repère aussi des couleurs plus chaudes notamment le rouge, le marron et le orange pour le sang, la boue et le feu . Le panneau central affiche sans retenue une vision d’horreur du champ de bataille. On peut voir des cadavres