• Strophes pour se souvenir

     

    Afficher l'image d'origine

     

    Strophe pour se souvenir

     

     

    Présentation

    Strophe pour se souvenir est un poème crée en 1955 par Louis Aragon.

    Louis Aragon est un poète de nationalité française né le 3 octobre 1897 et il est mort le 24 décembre 1982 a l'age de 85 ans.

    Le poème a été écrit 10 ans après la seconde guerre mondial.

    L'oeuvre parle des 23 résistants du groupe Manouchian qui ont été exécuté par la Gestapo en 1944 quelque mois avant la libération de Paris.

     

    Analyse et description de l'oeuvre

     

    L'oeuvre est constitué de 7 quintils avec des rimes embrassé et, on peut constater qu'a chaque fin de strophe on retrouve la rime "ã" (an).

     

    On peut voir que ce poème est divisé en 3 parties :

     

    -Au début, on peut distinguer la première partie (du vers 1 a 18) car il y a de nombreuse fois le sujet "vous" on peut donc remarquer que le poème s'adresse directement a nous.

    On peut aussi remarquer que dans la première partie il y a de nombreuse qualités tel l'héroïsme avec du courage du vers 4 a 5 et de humilité avec de la modestie du vers 1 a 2.

    Il y a aussi la réaction des partisans qui sont nommé "passant", "les gens" et "doigts errants"

     

    -Dans la deuxième (du vers 19 a 30), il y a un changement de situation d'énonciation, le poème ne s'adresse plus a nous mais a la femme de Mélinée car sa femme y est mentionné plusieurs fois.

    On peut constater que le poème passe en italique et que Louis Aragon paraphrase le testament de Michel Manouchian qui s'adresse directement a sa femme.

    On remarque aussi qui il a des voeux de bonheur, une absence de haine, de l'amour pour la nature et surtout pour sa femme.

    Ces themes permettent de montrer que M. Manouchian etait un homme comme tous les autres et de susciter l'emotion du lecteur.

     

    -Dans la derniere partie (la derniere strophe), il y a une anaphore de l'expression "vingt et trois" qui fait référence au 23 résistant du groupe Manouchian. Cette anaphore sert a donner une plus grosse importance aux 23 résistants.

    On constate aussi qu'il y a 3 antithèses : "étrangers et nos frères pourtant", "amoureux de vivre a en mourir", "criaient la France en s'abattant" servant a donner plus d'importance a leur jeunesse et leurs qualités (générosité, patriotisme, courage et solidarité) et rappelant ainsi la valeur de leur sacrifice.

    Le dernier vers constitue la chute du poème dans le temps qu'il rappelle le dernier acte des résistants avant leur mort. 

    Dans cette dernière strophe il y a aussi la seul ponctuation dans le dernier vers qui sert a terminer le poème.

     

    Conclusion

    Ce poème est fort car en quelque vers il arrive a décrire le courage des résistants du groupe Manouchian et montrer l'injustice qu'ils ont subit.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partie 1 (questions)

     

    1 Présentation générale de l’œuvre

     

    - titre de l’œuvre :  L'oeuvre se nomme strophe pour se souvenir.

     

    - auteur (nationalité, dates de naissance et mort) L'auteur est Louis Aragon, de nationalité française, il est né le 3 octobre 1897 et il est mort le 24 decembre 1982 a l'age de 85 ans. 

     

    - date de création de l’œuvre : L'oeuvre a été crée en 1955.

     

    - contexte historique : L'oeuvre a été écrite 10 ans après la seconde guerre mondial.

     

    - sujet de l’œuvre : de quoi parle-t-elle ? L'oeuvre parle des 23 resistants du groupe Manouchian qui ont été exécuté par la Gestapo en 1944 quelque mois avant la liberation de Paris.

     

    - mouvement/ genre artistique auquel elle appartient (ex : réalisme, fantastique, poésie engagée…) . L'auteur de cette oeuvre, Louis Aragon, appartient au mouvement littéraire du dadaïsme et du surréaliste.

     

     

    2. Description de l’œuvre

     

    Poème / texte : structure (strophe, vers, rimes), rythme, principaux thèmes, progression générale :

     

     

    L'oeuvre est constitué de 7 quintils avec des rimes embrassé et, on peut constater qu'a chaque fin de stroph on retrouve la rime "ã" (an).

     

    On peut voir que ce poème est divisé en 3 parties :

     

    -Au début, on peut distinguer la première partie (du vers 1 a 18) car il y a de nombreuse fois le sujet "vous" on peut donc remarquer que le poème s'adresse directement a nous.

    On peut aussi remarquer que dans la première partie il y a de nombreuse qualités tel l'héroïsme avec du courage du vers 4 a 5 et de humilité avec de la modestie du vers 1 a 2.

    Il y a aussi la réaction des partisans qui sont nommé "passant", "les gens" et "doigts errants"

     

    Dans la deuxième (du vers 19 a 30), il y a un changement de situation d'énonciation, le poème ne s'adresse plus a nous mais a la femme de Mélinée car sa femme est mentionné plusieurs fois.

     

     

    Présentation

    Strophe pour se souvenir est un poème crée en 1955 par Louis Aragon.

    Louis Aragon est un poète de nationalité française né le 3 octobre 1897 et il est mort le 24 décembre 1982 a l'age de 85 ans.

    Le poème a été écrit 10 ans après la seconde guerre mondial.

    L'oeuvre parle des 23 résistants du groupe Manouchian qui ont été exécuté par la Gestapo en 1944 quelque mois avant la libération de Paris.

     

    Analyse et description de l'oeuvre

     

    L'oeuvre est constitué de 7 quintils avec des rimes embrassé et, on peut constater qu'a chaque fin de strophe on retrouve la rime "ã" (an).

     

    On peut voir que ce poème est divisé en 3 parties :

     

    -Au début, on peut distinguer la première partie (du vers 1 a 18) car il y a de nombreuse fois le sujet "vous" on peut donc remarquer que le poème s'adresse directement a nous.

    On peut aussi remarquer que dans la première partie il y a de nombreuse qualités tel l'héroïsme avec du courage du vers 4 a 5 et de humilité avec de la modestie du vers 1 a 2.

    Il y a aussi la réaction des partisans qui sont nommé "passant", "les gens" et "doigts errants"

     

    Dans la deuxième (du vers 19 a 30), il y a un changement de situation d'énonciation, le poème ne s'adresse plus a nous mais a la femme de Mélinée car sa femme est mentionné plusieurs fois.

     

     

     

     


  •  Liberté


    Sur mes cahiers d’écolier
    Sur mon pupitre et les arbres
    Sur le sable sur la neige
    J’écris ton nom

    Sur toutes les pages lues
    Sur toutes les pages blanches
    Pierre sang papier ou cendre
    J’écris ton nom

    Sur les images dorées
    Sur les armes des guerriers
    Sur la couronne des rois
    J’écris ton nom

    Sur la jungle et le désert
    Sur les nids sur les genêts
    Sur l’écho de mon enfance
    J’écris ton nom

    Sur les merveilles des nuits
    Sur le pain blanc des journées
    Sur les saisons fiancées
    J’écris ton nom

    Sur tous mes chiffons d’azur
    Sur l’étang soleil moisi
    Sur le lac lune vivante
    J’écris ton nom

    Sur les champs sur l’horizon
    Sur les ailes des oiseaux
    Et sur le moulin des ombres
    J’écris ton nom

    Sur chaque bouffée d’aurore
    Sur la mer sur les bateaux
    Sur la montagne démente
    J’écris ton nom

    Sur la mousse des nuages
    Sur les sueurs de l’orage
    Sur la pluie épaisse et fade
    J’écris ton nom

    Sur les formes scintillantes
    Sur les cloches des couleurs
    Sur la vérité physique
    J’écris ton nom

    Sur les sentiers éveillés
    Sur les routes déployées
    Sur les places qui débordent
    J’écris ton nom

    Sur la lampe qui s’allume
    Sur la lampe qui s’éteint
    Sur mes maisons réunies
    J’écris ton nom

    Sur le fruit coupé en deux
    Du miroir et de ma chambre
    Sur mon lit coquille vide
    J’écris ton nom

    Sur mon chien gourmand et tendre
    Sur ses oreilles dressées
    Sur sa patte maladroite
    J’écris ton nom

    Sur le tremplin de ma porte
    Sur les objets familiers
    Sur le flot du feu béni
    J’écris ton nom

    Sur toute chair accordée
    Sur le front de mes amis
    Sur chaque main qui se tend
    J’écris ton nom

    Sur la vitre des surprises
    Sur les lèvres attentives
    Bien au-dessus du silence
    J’écris ton nom

    Sur mes refuges détruits
    Sur mes phares écroulés
    Sur les murs de mon ennui
    J’écris ton nom

    Sur l’absence sans désir
    Sur la solitude nue
    Sur les marches de la mort
    J’écris ton nom

    Sur la santé revenue
    Sur le risque disparu
    Sur l’espoir sans souvenir
    J’écris ton nom

    Et par le pouvoir d’un mot
    Je recommence ma vie
    Je suis né pour te connaître
    Pour te nommer

    Liberté.

     

    Partie 1 (questions)

     

    1 Présentation générale de l’œuvre

    - titre de l’œuvre :  L'oeuvre se nomme liberté.

     

    - auteur (nationalité, dates de naissance et mort) L'auteur est Paul Eluard il est né le 14 décembre 1895 et mort le 1952 a l'age de 56 ans.

     

    - date de création de l’œuvre : L'oeuvre a été crée en 1942.

     

    - contexte historique : Durant la création de l'oeuvre, la France était en pleine guerre, C'était la second guerre mondial qui a commencé en 1939 et qui c'est terminé le 1945.

     

    - sujet de l’œuvre : de quoi parle-t-elle ? L'oeuvre parle 

     

    - mouvement/ genre artistique auquel elle appartient (ex : réalisme, fantastique, poésie engagée…) L'auteur appartient a 2 mouvements littéraires, le dadaïsme et le surréalisme.

     

     

    2. Description de l’œuvre

    Poème / texte : structure (strophe, vers, rimes), rythme, principaux thèmes, progression générale : Ce poème contient 20 quatrains et d'un quintil. Ce sont des vers irréguliers de 6 et 7 syllabes qui n'ont pas de rimes. Il n'y a pas de ponctuation dans les vers.

     

    Partie 2 (rédaction)

     

    Présentation

    Liberté est un poème de Paul Eduard écrit en 1942? Paul Eduard était un auteur engagé du XXe siècle. Le pâme a été écrit durant la second guerre mondial, a ce moment la France était occupé par les nazis. Il était dangereux de dire ce que l'on pensait car le peuple était privé de liberté d'expression.                               Ce poème a été publié dans un recueil clandestin et parachuté par les avions de la Royale Air Force. 

     

    Analyse et description de l'oeuvre

    Ce poème contient 20 quatrains et d'une strophe de 5 vers. Il s'agit d vers irréguliers de 6 à 7 syllabes et d'un refrains (" J'écris ton nom ") de 4 syllabes qui se répète a chaque fin de quatrains. Il n'y a aucune rimes. Les vers n'ont aucune ponctuation. Il y a une anaphore de "sur" et "j'écris ton nom". Dans ce poème la musicalité est créée par la répétition du vers "j'écris ton nom", l'anaphore de "sur" qui se répète. Le rythme est régulier et à la fin du poème il est brisé par une strophe de 5 vers.

    Au début du poème on suppose que le "je" est le poète et que le "tu" est la femme aimé. Donc il s'agit d'une déclaration amour. Mais à la fin on se rend compte que "je" sont toutes ls personnes qui manquent de liberté et "tu" est la liberté sous forme de personnification.

    Dans ce poème il y a une certaine chronologie :                                                 - Dans les vers 1 à 4 il évoque sont enfance, il parle aussi du temps quand il était a l'école (dans le vers 1 il parle de ses cahiers d'écolier).                                     - Ensuite de la strophe 5 à la strophe 11, il parle de ses années de formation (la découverte du monde, de l'amour, ...).                                                              - De la strophe 12 à la strophe 16, il parle de sa vie d'adulte.                             - Puis pour finir il parle du moment présent? donc de la guerre; la peur de la mort et surtout de l'espoir.                                                                               Il y a donc une chronologie dans ce poème car Paul Eluard souhaite que la liberté existe partout et tout le temps.                                                                   Dans la dernière strophe on constate qu'elle est différente car elle comporte 5 vers et non 4 comme les autres. Il n'y a plus d'anaphore de "sur" et "j'écris ton nom" et le dernier vers (" liberté ") ne comporte que 3 syllabes.                    Dans la dernière strophe on s'attend a un prénom de femme mais à la place c'est le droit a la liberté qui est écrit. Du coup, on comprend le poème est différemment car il ne s'agit plus d'un poème lyrique mais d'u poème engagé.     Le message que veut faire passer Paul Eduard à travers ce poème est qu'il faut se barre et résister pour la liberté. Il fait aussi passer un message qui dit que la liberté peur être retrouvé.

    Conclusion 

    Ce poème fait passer un message de résistance et de force pour lutter contre l'invasion des nazis et retrouver les libertés. Et ce poème a été repris par les Enfoirés en 2016.

     

     


  • Le chant des partisans

     

    Troisième oeuvre

     

    Partie 1 (questions)

     

     

    Analyse musicale



    PRESENTATION

    -titre de l'œuvre :
    L'oeuvre se nomme "le chat des partisans".


    -compositeur, auteur ou auteur-compositeur. Brève biographie (nationalité, quelques pièces importantes de son œuvre, dates) :
    L'auteur de cette oeuvre se nomme Joseph Kessel. Il est né le 10 février 1898 et il est mort le 23 juillet 197 a l'age de 81 ans. C'est un aventurier, journaliste, grand reporter et romancer francais. Il a écrit : Le Lion, L'équipage et l'Armée des ombres.

    -quelle période musicale: baroque, classique, romantique... : L'oeuvre a été écrite durant la période musicale et contemporaine.

    -contexte historique de la composition de l'œuvre ou de son utilisation: propagande, contestation... : La France était envahi par les allemands.

     


    ANALYSE DE L'OEUVRE

    -vocale ou instrumentale : C'est un chant vocale.

    -chant sacré ou profane : C'est un chant profane.

    -le tempo (lent, vif, adagio, allegro...) : Le tempo est modéré.

    -le rythme: temps pulsé ou strié: que l'on peut mesurer en frappant une pulsation. Lisse ou non pulsé: pas de mesure ou de rythme repérable : C'est un rythme pulsé.

    la mesure: binaire ou ternaire? : C'est une mesure binaire.

    -pour les œuvres orchestrales, quelles familles d'instruments? cordes, vents, percussions? lesquelles sont mises en valeur? : L'instrument mis en valeur est la guitare.

    -la structure d'une chanson (couplet, refrain, pont, ritournelle, pré-refrain, solo instrumental ou improvisation vocale: jazz) son accompagnement, quel instrument ou formation?

    - caractère de l'œuvre en rapport avec son utilisation (paisible, majestueux, guerrier, pesant, sinistre, tourmenté, mélancolique, sombre...) : Guerrier.

     

     

    Partie 2 (rédaction)

     

     

    Présentation

    Le chant des partisans est un chant écrit par Joseph Kessel et la musique composée par Anna Marly.                                                                       Joseph Kessel est né le 10 février 1898 et mort le 23 juillet 1979. C'était un aventurier, journaliste, grand reporte et romancier. Ce chant a été écrit en 1943 pendant l'occupation allemand. Il a été composé pendant la période contemporaine. C'est l’hymne de la résistance française pendant l'occupation allemande nazie durant la seconde guerre mondiale.

     

    Analyse description de l'oeuvre

    C'est unchant profane. Il est composé de 4 quatrins.                                       C'est un chant de lutte, de révolte. C'est un appel à résister, à lutter pour la liberté.                                                                                                           Le tempo est modéré il n'y a pas de refrain et instrument principal est la guitare.

     

    Premier couplet :

    Le premier coupler décrit la situation désespérée de la France.                          "le vol noir" fait référence aux stukas (avions de guerre allemands) et "noir" à l'uniforme des nazis. "Les corbeaux" sont les soldats allemands comparé à des charognards qui saccagent et pillent les pays. "Les cris sourds" désignent les résistant et les opposants du nazisme. "Le pays qu'on enchaine" désigne la France occupée et privée de sa liberté.

     

    Couplet 2 :

    Ce couplet incite à la lutte armée.                                                                    On décrit les moyens dont disposent les résistants pour défendre le pays (les grenades, les couteaux, les fusils, ...).

     

    Couplet 3 :

    Dans le troisième couplet, on nous montre que la lutte et la résistance sont justifiée.                                                                                                    C'est la description des conditions de vie des français (haine, faim, misère).

     

    Couplet 4 :

    Le dernier couplet montre les risques que courent les résistants (mort, torture). Mais on remarque aussi qu'ils sont solidaires entre eux"si t tombe un ami sort de l'ombre a ta place". Il montre aussi l'espoir d'un avenir meilleur avec un retour à la liberté "le grand soleil".

     

    Ce chant a pour but de motiver et de glorifier la Résistance.                             Cette chanson a été adapté Zebda en 1997 dans son album "motivés".                           

     


  • l'affiche rouge

    Deuxième oeuvre

     

    Inscription accompagnant les portraits :

     

    MANOUCHIAN, Chef de bande, 56 attentats, 150 morts, 600 blessés.

    ALFONSO : Espagnol rouge, 7 attentats.

    RAYMAN : Juifs polonais, 13 attentats.

    BOCZOV : Juif hongrois, chef dérailleur, 20 attentats.

    FONTANOT : Communiste italien, 12 attentats.

    GRZYWACK : Juif polonais, 3 attentats.

    ELEK : Juif hongrois, 8 déraillements.

    WASJBROT : Juif hongrois, 1 attentat, 3 déraillements.

    WITCHITZ : Juif polonais, 15 attentats.

    FINGERWEIG : Juif polonais, 3 attentats, 5 déraillements.

     

     

     

    parie 1 (questions)

     

    1 - Qui est l’auteur de l’œuvre ? Se sont les Nazis qui ont fait cette oeuvre.

    2 - Dans quel contexte historique l’œuvre a-t-elle été réalisée ? Durant la second guerre mondial.

        - Quand l’œuvre a-t-elle été réalisée ? L’œuvre a été réalisée le 21 février 1944.

       - Éventuellement, qui a commandé cette œuvre, ou qui l’a achetée?

    3 - Raconter le contexte historique de l’œuvre.

       - L’œuvre est-elle liée à des évènements politiques, sociaux, économique, scientifiques …?

       - Où l’œuvre a-t-elle été créée ?


       - Cette œuvre joue-t-elle un rôle politique, social, économique, scientifique …?

    4 - En vous appuyant sur l’analyse plastique, expliquez les intentions de l’artiste ?

    L'artiste voulait faire passer un message xénophobe et antisémite.

     

     

     

    partie 2 (rédaction)

     

    Présentation

    L'affiche rouge est une affiche de propagande créée par les Nazis durant la seconde guerre mondial le 21 février 1944. Elle a été créée pendant le régime de Vichy. Le but des Nazis était de faire passer un message xénophobe et antisémite. Elle était destinée au Français et aux résistants. Cette affiche a été placardé dans les rues de Paris.

     

    Description et analyse de l’œuvre

    Dans cette affiche ont peut distinguer 2 parties : La partie du haut est une pyramide inversé dans laquelle une question est mentionné " Des libérateurs ? ", et les portraits des 10 résistant du groupe Manouchian, leur origines et leur religion. Manouchian est placé dans la pointes de la pyramide pour le mettre en valeur.                                                                                                         Dans la deuxième partie ils y a des photos des actes de résistance et la réponse à la question d'en haut " La libération par l'armée du crime ! ".

    La couleur dominante dans cette affiche est le rouge car elle symbolise le sang que les résistant ont fait coulé. L'affiche veut présenter les hommes du groupe Manouchian comme des terroriste. Les 6 photographies représentes les actes des commis par Manouchian et son groupe.

    Le titre " des libérateurs ? " est ironique, il est associé à la du bas de l'affiche " La libération par l'armée du crime ! " qui comparent encore plus les résistants à des terroriste et des criminels.                                                                                Le but de cette affiche est de présenter les étrangers, les juifs et les communistes comme des gens dangereux et terroriste. Elle met aussi en garde les résistants et les prévient qu'ils risquent de finir tués comme le groupe de Manouchian.

    Avec cette affiche, les Nazis espéraient que la résistance francaise est peur et cesse ses actions. Mais l'affiche à eu l'effet inverse. Elle est devenue un symbole de résistance et de combat des étrangers pour la France et contre l'occupation.

     

    Conclusion

    L'affiche a été reprise dans un poème de Louis Aragon qui parle de l'affiche rouge et de l’exécution de Manouchian et son groupe.


  • Guernica

     

    Première oeuvre

    partie 1 (questions)

     

    Analyse plastique :

     

    Nom de l'artiste: Pablo Picasso

     

    Titre de l'oeuvre: Guernica

     

    Date: Entre le premier mai et le 4 juin 1937.

     

    Technique: Huile sur toile.

     

    Dimensions: 349,3cm sur 779,6cm.

     

    Lieu de conservation (si possible): Musée national centre d'art Reina Sofia.

     

    Comment l’artiste à t-il mis en œuvre :

     

    Les couleurs (contrastes…): Les seuls couleurs présente sont des variantes entre le noir et le blanc. 

     

    Les matières (textures, épaisseurs, transparences…)

     

    Les formes (géométriques, réalistes, courbes…): Il y a beaucoup de forme géométrie agressive tel des triangles, des carrés, et des formes moins agressives comme les arrondies sur les visages.

     

    L’espace (point de vue, cadrage, profondeur…Lieu, site...): Il est difficile de distinguer l'endroit ou se trouvent les personnages, ça semble être a l'intérieure d'une maison.

     

    La lumière. (source, intensité, contraste, diffusion…): La lumière sort de la lampe situé en haut du tableau, la lumière éclaire tout le tableau dans les 4 coins. On peut aussi remarquer que les personnages juste en dessous de la lampe sont plus blanc que se aux extrémité du tableau. 

     

     Détails (significatifs ou intrigants)

    Que peut on dire du corps ? (corps représenté, corps de l’artiste, corps du spectateur…mouvement, échelle geste ...): Il y a de nombreux personnages qui semblent désarticulé, les personnages ont tous les bras ouvert comme s'ils suppliaient quelqu'un de les aider.

     

    Comment a-t-il organisé ou composé son œuvre (les formes les couleurs, les matières la lumière…, dans l’espace): Pablo Picasso a organiser son oeuvre de sorte a ce que les personnages soient éclairés par la lumière qui sort de la lampe au centre du tableau, cette lampe a une forme d'ouillé comme s'il surveillait le personnages dans la pièce. Les couleurs sont sombres, il n'y a aucune couleur a part le noir et le blanc.

    Dans quel but, quels sensations, quels sens peut-on dégager de ces observations ? En regardant cette oeuvre on peut se demander qu'on fait les personnage pour en arriver là. 

     

    (Qu’est ce que je vois, qu’est-ce que je reconnais, qu’est ce que je comprends, qu’est ce que l’artiste me donne à penser ?) On peut distinguer 6 personnages et 2 animaux ( un cheval et un taureau). On voit aussi que la lampe a une forme d'oeil et que les seuls endroits blanc dans ce tableau se sont les personnages.

     

     

     

    Qu’est ce qui fait la spécificité de l’œuvre étudiée (pour cela je peux comparer avec d’autres œuvres, de la même époque ou d'une autre époque, du même artiste ou pas, ou sur le même sujet…): La spécificité de l'oeuvre est que cette oeuvre est entièrement en noir et blanc alors que les autres oeuvre de la même époque et du même peintre sont en couleurs.

     

     

     

    Eventuellement mon point de vue sur l’œuvre (en prenant garde de ne pas confondre avec les observations objectives sur lesquelles tout le monde pourrait tomber d'accord)

     

    Notamment, que pouvez vous dire à propos du pouvoir dans cette oeuvre? Cette oeuvre a un gros pouvoir car elle fait référence à la guerre et qu'elle a été conçu pour la guerre.

     

    Pouvoir de quoi? de qui? pourquoi?...

     

    Partie 2 (rédaction)

     

    Presentation

    Guernica est une huile sur toile mesurant 349,3cm sur 779,6cm. peinte entre le premier mai et le 4 juin 1937 par Pablo Picasso. Cette oeuvre a été peinte suite a la commande du gouvernement républicains de Francisco Largo Caballero. L'oeuvre a été peinte après que la ville Guernica se soit fait bombardé durant la guerre d'Espagne.

    Analyse et description de l'oeuvre

    La peinture est composé de plusieurs personnages et de 2 animaux, les personnage semblent avoir peur, ils sont désarticulé et démembré.                  On peut constater que les personnages sont éclairé par une lampe au centre du tableau, cette lampe ressemble a un œil comme si la lampe surveillait les personnages.

    Il y a une manque de couleurs, les seuls couleur sont des variantes entre le noir et le blanc tout le tableau est sombre sauf les personnages qui eux sot entièrement blanc.

    Les personnages nous font interpréter plusieurs message :                                 - Le personnage le plus à droite lève les bars au ciel comme s'il suppliait quelqu'un ou quelque chose, on peut comparer se personnage au personnage dans le tableau "Tres des Mayo".                                                                       - Le personnage féminin dans le coin en bas a droite traine quelque chose qui ressemble à une jambe.                                                                                   - Le personnage tout a gauche tien un enfant mort (serment le sien).                 - Le personnage en bas a gauche est totalement désarticulé, il est plié sur lui même.                                                                                                            - Le dernier personnage au milieu a droite tient ce qui ressemble a une bougie.

    Conclusion

    Ce tableau a joué un rôle majeur durant la guerre d'Espagne car il montre les dégât qu'on fait les bombardement dans la ville de Guernica et tout les innocents qui ont été tué.                             





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique