• la liberté guidant le peuple

    Analyse plastique

     Nom de l'artiste:Eugène Delacroix

     Titre de l'oeuvre: La Liberté guidant le peuple  

    peint à la suite des manifestations populaires qui ont renversé le Roi Charles X du trône de France les 27, 28 et 29 juillet 1830.

    Date:1830

     Technique:huile sur toile

     Dimensions:260*325 cm

     Lieu de conservation :musée du Louvre département des peintures

     

     

    Comment l’artiste à t-il mis en œuvre :

     Les couleurs sont blanc bleu et rouge principalement et elles sont assez sombres. -> Elles représentent les couleurs de la Révolution masi aussi une période sombre de l'histoire de France.

     

    Les formes (géométriques, réalistes, courbes…):La forme principale est la pyramide car il y a des gens qui sont par terre, d'autres qui sont debout et le personnage principal qui est au dessus des autres.

     La lumière. (source, intensité, contraste, diffusion…):La lumière viens de derrière et elle éclaire le personnage principal.Les autres personnages sont peu éclairés.

     

    La construction du tableau

    Au premier plan du tableau,

    = une femme éclairée par une lumière blanche, elle marche sur des corps de gens morts. Elle porte des habits de l’Antiquité Grecque, sa poitrine est découverte. Sur sa tête, on reconnait le bonnet phrygien ; dans sa main droite, elle tient le drapeau français, dans sa main gauche, une baïonnette. A ses pieds se trouve un paysan avec un foulard sur la tête, probablement blessé. Son regard tourné vers elle renforce l’idée qu’elle est le personnage principal du tableau. En fait c'est une allégorie de la Liberté (une idée représentée par un être humain). 

     

    L'arrière plan

    La scène se déroule à Paris : on peut en effet apercevoir la cathédrale Notre-Dame.

     

    La troupe de manifestants est en train de franchir une barricade, dont deux enfants des rues. Le premier, à droite, brandit deux pistolets en enjambant la barricade en même temps que la femme. Le deuxième est agrippé aux pavés qui ont permis de construire la barricade. Un homme avec un haut-de-forme émerge distinctement de la foule. On pourrait penser que c’est un bourgeois à cause de ses vêtements, mais son pantalon est celui d’un ouvrier. Il est suivi d’un autre ouvrier, sabre à la main.

     

    Dans quel but, quels sensations, quels sens peut-on dégager de ces observations ?

    L'allégorie de la Liberté guide les révolutionnaires. Cela indique pourquoi ils se battent : la liberté. Elle évoque aussi la Révolution Française de 1789, et, à travers son personnage, la souveraineté de la nation. Elle peut être assimilée à la Marianne française.

    Ce tableau devient, au fur et à mesure, un symbole pour la nation.

     

    Conclusion

    Le tableau peint par Delacroix reçut un mauvais accueil de la part du nouveau Roi Louis-Philippe et des critiques, en partie à cause des détails très novateurs et réalistes. Delacroix a décidé de peindre le combat dans la boue et le sale, alors qu'on avait tendance à l'époque à enjoliver les combats.

    Louis-Philippe finit par acheter le tableau pour 3000 francs, et le cache au Musée du Luxembourg.

     

     

    Il ne faut pas confondre ce tableau avec une scène de la Révolution Française ! Même si le peintre s'en est inspiré, ce sont des évènements qui ont lieu un demi-siècle plus tard dont parle le tableau