• La statue de la Liberté

     

     

     

    La statue de la Liberté

    La statue de la Liberté a été conçue par le sculpteur Auguste Bartholdi (1834-1904), qui a également réalisé de nombreuses statues d'hommes célèbres. Il a fait appel à Gustave Eiffel, le fameux ingénieur de la Tour Eiffel, pour la conception de l'armature en acier pour soutenir la statue recouverte de cuivre. Cette statue mesure 46,05 m de haut, et après pareil pour le socle, ce qui monte à peu près à 100 m de hauteur.

    Contexte historique :

    La statue de la Liberté est en vrai un cadeau de la France aux États-Unis en signe d'amitié, mais aussi pour célébrer le centenaire de l'indépendance américaine. En effet, en 1776 les américains attaquent la Grande-Bretagne avec l'aide militaire de la France, ce qui amène à la capitulation anglaise. Suite à cette attaque les Américains déclarent leur indépendance. C'est à ce moment la que les États-Unis et la France deviennent amis.

    Description de l’œuvre :

    La statue représente une femme vêtue d'une robe ample et d'une couronne avec 7 pointes, représentant les 7 continents. La couronne fait aussi penser à celle du dieu du soleil Hélios. On voit que le visage de la femme est sévère, comme si la statue protégeait les États-Unis. Selon certaines sources, Bartholdi s'est inspiré du visage de sa mère pour cette sculpture. La femme brandit une torche enflammée de sa main droite, et tient dans sa main gauche une tablette ou l'on voit écrit "JULY IV MDCCLXXVI" (4 juillet 1776), la date de l'indépendance américaine.

    Au pied de la structure il y a des chaînes brisées, symbolisant la fin de la tyrannie, la liberté, la fin de l'esclavage.

    Interprétation :

    La France, désormais amis avec les États-Unis, décident d'offrir un cadeau pour commémorer le centenaire de l'indépendance américaine. D'un accord commun il est convenu que la France serait responsable de la conception et de la construction de la statue, et les États-Unis de la construction du socle.

    La statue représente la République en Amérique, un peu comme Marianne en France.

    Conclusion :

    La statue devient un œuvre incontournable aux États-Unis puisqu'elle est admirée par tout le monde et attire les foules. Elle est même inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO et est visité par 5 millions de personnes par an. On peut faire une comparaison entre la Statue de la Liberté et "La Liberté guidant le Peuple" d'Eugène Delacroix par son aspect allégorique et sa portée politique, elle a été fréquemment utilisée comme le symbole de la République Française ou de la démocratie.