• Analyse plastique : Captain America 

     

     

    Captain America

     

     

    Nom de l'artiste: John Romita (pour les dessins) et Stan Lee (pour le scénario)

     

    Titre de l'oeuvre: Captain America

     

    Date: 1954 

     

    Technique: C'est un comics book

     

    Dimensions: 17 sur 28 cm

     

    Lieu de conservation (si possible): Inconnu

     

    Comment l’artiste à t-il mis en œuvre :

     

    Les couleurs (contrastes…) : Les couleurs sont vives : le fond est jaune pendant que les titres, les textes sont rouges et surlignés en noir.

     

    Les matières (textures, épaisseurs, transparences…) : Cette oeuvre est faite de papier, c'est une BD.

     

    Les formes (géométriques, réalistes, courbes…) : L'oeuvre est rectangulaire.

     

    L’espace (point de vue, cadrage, profondeur…Lieu, site...) : //

     

    La lumière. (source, intensité, contraste, diffusion…) : //

     

    Détails (significatifs ou intrigants) : L'utilisation du mot "hordes" est péjoratif : il signifie que les communistes sont pris pour des sauvages qui se lancent à l'assault sans réfléchir. A la base, le comic n'était qu'une BD mais il a été utilisé comme un outil de propagande. "Commie Smasher" signifie "écraseur de communistes". 

     

    Que peut on dire du corps ? (corps représenté, corps de l’artiste, corps du spectateur…mouvement, échelle geste ...) : Il y a au premier plan Captain America, reconnaissable grâce à sa tenue et à son bouclier aux couleurs du drapeau américain. Il s'apprête à projeter au sol un soldat soviétique (reconnaissable à son uniforme vert, à la faucille et au marteau sur son épaulette). Il, Captain America, semble faire appel à toutes ses forces (muscles saillant, position de ses jambes, visage contracté). Il apparaît comme un super-soldat, transformé par un sérum, qui représente la force Américaine.

     

    Comment a-t-il organisé ou composé son œuvre (les formes les couleurs, les matières la lumière…, dans l’espace)

     

    Dans quel but, quels sensations, quels sens peut-on dégager de ces observations ? : Les artistes voulaient mettre en avant la force américaine en un seul personnage qui bat l'URSS. 

     

    (Qu’est ce que je vois, qu’est-ce que je reconnais, qu’est ce que je comprends, qu’est ce que l’artiste me donne à penser ?) : Ils voulaient nous montrer que l'Amérique était très puissante et qu'il fallait en être impressionner. Je comprend qu'en mettant tant en valeur Captain America, les auteurs voulaient nous montrer, nous prouver la force, la puissance Américaine.

     

    Qu’est ce qui fait la spécificité de l’œuvre étudiée (pour cela je peux comparer avec d’autres œuvres, de la même époque ou d'une autre époque, du même artiste ou pas, ou sur le même sujet…) : //

     

    Éventuellement mon point de vue sur l’œuvre (en prenant garde de ne pas confondre avec les observations objectives sur lesquelles tout le monde pourrait tomber d'accord) : Je trouve que cette oeuvre a quelque chose de spéciale. déjà par le fait que ça ne soit ni un tableau, ni une sculpture, ni un poème : c'est juste une couverture de bande dessiné. Il y a beaucoup de chose d'expliquer implicitement sur cette image dans les textes comme pour les dessins.

     

    Notamment, que pouvez vous dire à propos du pouvoir dans cette oeuvre?

    Pouvoir de quoi? de qui? pourquoi?... : 

     

    Analyse du contexte

     

    Arts Plastiques :

    Comment se situe l’œuvre par rapport aux œuvres de son époque ou celles d’avant ou d’après. Eventuellement, à quel mouvement artistique appartient l’œuvre ?

    Pour vos recherches, privilégiez les sites de musée. : En 1945, face aux États européens ruinés par la Seconde Guerre mondiale, deux superpuissances émergent. Les États-Unis détiennent le monopole nucléaire et disposent d’une puissance économique et financière inégalée. L’URSS possède une force militaire décisive en Europe centrale et orientale et un prestige politique considérable.Le personnage de Captain America est créé pendant la Seconde Guerre mondiale et avait au départ pour rôle de faire circuler la propagande américaine parmi les soldats. 

     

    Historique :

    (Les questions suivantes ne sont que quelques pistes de réflexion. Il va de soi qu’une analyse approfondie de la nature de l’œuvre et du contexte historique mènera à d’autres questionnements)

     

    1 - Qui est l’auteur de l’œuvre ? : Ce sont John Romita et Stan Lee

    2 - Dans quel contexte historique l’œuvre a-t-elle été réalisée ? : Deuxième guerre mondiale, tension entre les Etats-Unis et l'URSS.

             - Quand l’œuvre a-t-elle été réalisée? : En 1954

             - Éventuellement, qui a commandé cette œuvre, ou qui l’a achetée?

    3 - Raconter le contexte historique de l’œuvre. 

             - L’œuvre est-elle liée à des évènements politiques, sociaux, économique, scientifiques …? : L'oeuvre est liée à des événements politiques.

              - Où l’œuvre a-t-elle été créée ? : Elle a été créée aux Etats-Unis.

             - Cette œuvre joue-t-elle un rôle politique, social, économique,   scientifique …? : Cette oeuvre joue un rôle politique.

      4 – En vous appuyant sur l’analyse plastique, expliquez les intentions de l’artiste ? : L'artiste voulait nous montrer la forces des Etats-Unis. Captain America symbolise le maximum de ce que peut être le corps d'un être humain. Il possède un bouclier indestructible qui absorbe les impacts de n'importe quel choc qu'il reçoit, ce bouclier est assimilé à la puissance nucléaire américaine.


  • Analyse d'oeuvre littéraire : Liberté

     

    Liberté

     

     

    Exposé en 3 parties :

    1 Présentation générale de l’œuvre

     

    - titre de l’œuvre : Liberté

     

    - auteur (nationalité, dates de naissance et mort) : Paul Eluard né le 14 Décembre 1895 à Saint-Denis, mort à Charenton-le-pont le 18 Novembre 1952, est de nationalité française.

     

    - date de création de l’œuvre : 1942

     

    - contexte historique : Le poème est une ode à la liberté, face à l'occupation de la France par l'Allemagne Nazie en 1940, durant la seconde guerre mondiale. 

     

    - sujet de l’œuvre : de quoi parle-t-elle ? : L'oeuvre est en fait une longue énumération de tous les lieux, réels ou imaginaires, sur lesquels le narrateur écrit le mot "liberté".

     

    - mouvement/ genre artistique auquel elle appartient (ex : réalisme, fantastique, poésie engagée…) : C'est un poème engagé, qui défend une idée, quelque chose.

     

    2. Description de l’œuvre

     

    • Affiche / tableau : composition, couleurs, contrastes, lumière, formes, techniques utilisées (ex : collage, peinture à l’huile)

    • Poème / texte : structure (strophe, vers, rimes), rythme, principaux thèmes, progression générale : Le poème est constitué de 21 quatrains tous formés, à l'exception du dernier, sur une structure identique : les trois premiers vers débutent par l'anaphore "sur" suivie d'un complément de lieu. Le dernier vers est un leitmotiv (formule qui revient à plusieurs reprises) : "j'écris ton nom", en référence à la liberté. Le 21ème vers se termine par : "pour te nommer". C'est une chute (= fin inattendue). 

    • Morceau de musique : rythme, instruments, voix (ou non), composition (strophes, refrain, mouvements)

    • Extrait de film : bande-son (musique, bruitage, dialogues), type de scène, acteurs, éclairage, couleurs, plans caméra (ex : gros plans, plan fixe, travelling)

     

    3. Analyse de l’œuvre

    - Quel est le message de l’auteur ? : L'auteur veut montrer que la liberté doit accompagner les gens tout au long de leur vie. Il est donc inacceptable que certains (les Nazis) privent les autres de liberté. Selon lui, la liberté devrait exister partout et tout le temps.

     

    - Quel(s) sentiment(s) / réaction(s) a-t-il voulu susciter chez le spectateur/lecteur/auditeur ? : L'auteur a voulu que le lecteur laisse parler son côté libre, penseur. Il veut que le lecteur s'échappe du monde dans lequel il est : un monde remplit de règles, et qu'il devienne libre.

     

    - Comment l’artiste s’y est-il pris pour que son œuvre nous parle ? (ex : analyse de certaines figures de style) : Il tutoies la liberté ("ton nom", "te" = la liberté), après chaque anaphores de "sur", il y a un complément de lieu : certains sont réels d'autres irréels voir difficiles à atteindre. L'ouvre est comme le déroulement d'une vie. Le "je" désigne le lecteur mais aussi tout les lecteurs = "je" universel.

     

    - Que symbolise chaque élément de l’œuvre ? : Les strophes 1 à 4 symbolisent l'enfance, 5 à 11, les années de formation (dont l'adolescence), 12 à 16, la raison, l'âge adulte, l'installation dans la vie, 17 à 19, le moment présent, la guerre (des allusions très négatives de la vie) puis, les strophes 20 et 21, le futur; l'évocation de la fin de la guerre. L'auteur espère et attend.

     

    - Quel impact cette œuvre a-t-elle eu ? (à son époque ? ensuite ? sur vous ?)

     

     Conclusion  / ouverture :

    • parallèle(s) avec d’autres œuvres du même artiste ou traitant du même sujet : L'artiste Fernard Léger a fait une fresque avec ce poème.

    • avis personnel : Je trouve ce poème très touchant : il représente chacun d'entre nous. Les vers sont simples et faciles à comprendre. Chacun des vers expriment une étape dans la vie qui est bien résumée.


  • Analyse d'oeuvre littéraire : Strophes pour se souvenir

     

     

    Strophes pour se souvenir

     

     

    Exposé en 3 parties :

    1 Présentation générale de l’œuvre

     

    - titre de l’œuvre : Strophes pour se souvenir

     

    - auteur (nationalité, dates de naissance et mort) : Louis Aragon né le 3 Octobre 1897, mort le 24 Décembre 1982, Français.

     

    - date de création de l’œuvre : 1955

     

    - contexte historique : La France est en guerre et est occupée par les Nazis (régime de Vichy) depuis 1940.

     

    - sujet de l’œuvre : de quoi parle-t-elle ? : L'oeuvre rend hommage aux vingt-trois résistants du groupe de Manouchian exécutés durant l'Occupation, quelques mois avant la Libération de Paris. 

     

    - mouvement/ genre artistique auquel elle appartient (ex : réalisme, fantastique, poésie engagée…) : C'est une poésie engagée, qui dénonce quelque chose.

     

    2. Description de l’œuvre

     

    • Affiche / tableau : composition, couleurs, contrastes, lumière, formes, techniques utilisées (ex : collage, peinture à l’huile)

    • Poème / texte : structure (strophe, vers, rimes), rythme, principaux thèmes, progression générale : Le poème est composé de 20 quatrains plus d'1 quantile (=strophe de 5 vers). Les vers eux sont composés de 7 syllabes (= heptasyllabes) et il  n'y a qu'un seul vers de 4 syllabes. Il n'y a pas de rimes ni de ponctuation.

    • Morceau de musique : rythme, instruments, voix (ou non), composition (strophes, refrain, mouvements)

    • Extrait de film : bande-son (musique, bruitage, dialogues), type de scène, acteurs, éclairage, couleurs, plans caméra (ex : gros plans, plan fixe, travelling)

     

    3. Analyse de l’œuvre

    - Quel est le message de l’auteur ? : L'auteur veut premièrement nous montrer que la bande de Manouchian n'était pas une bande de criminels et deuxièmement, il veut que l'on se souvienne de ces hommes courageux qui ont donné leur vie pour la France. Il souhaite ainsi nous rappeler que résister à ceux qui nous oppriment est une force.

     

    - Quel(s) sentiment(s) / réaction(s) a-t-il voulu susciter chez le spectateur/lecteur/auditeur ? : Il a voulu créer une réaction de confiance en soi chez le lecteur, puis, pour moi, de peine pour la bande à Manouchian qui s'est sacrifiée pour la France. 

     

    - Comment l’artiste s’y est-il pris pour que son œuvre nous parle ? (ex : analyse de certaines figures de style) : Pour que son oeuvre nous parle, l'auteur fait par exemple, des anaphores : dans la dernière strophe, l'anaphore est "vingt-et-trois", qui désigne la bande à Manouchian, pour préciser exactement combien d'hommes sont morts. (exécutés au même moment le même jour). Le dernier mot de la dernière strophe "s'abattant", a aussi son effet sur le lecteur : celui-ci a l'image des vingts-trois corps quo s'écroulent en même temps.

     

    L'auteur transforme néanmoins un peu la réalité dans son poème (quand s'est écrit en italique) : il imagine que Manouchian prend la parole juste avant son exécution (l'auteur s'est inspiré d'une lettre que Manouchian a fait à sa femme)

     

     

    - Que symbolise chaque élément de l’œuvre ?

     

    - Quel impact cette œuvre a-t-elle eu ? (à son époque ? ensuite ? sur vous ?) : Cette oeuvre ne m'a pas beaucoup touché : je n'ai pas réussi à ressentir ce que ressentait les 23 hommes juste avant leur exécution. Je trouve cette oeuvre banale. 

     

     Conclusion  / ouverture :

    • parallèle(s) avec d’autres œuvres du même artiste ou traitant du même sujet : Ce poème a été mit en musique et chanté par Léo Ferré (artiste français)

    • avis personnel : Je n'ai pas beaucoup aimé cette oeuvre premièrement parce que je n'aime pas les poèmes, je les trouve compliqué à comprendre et surtout parce que les vers, les phrases ne sont pas assez explicites : il faut réfléchir pour comprendre cette oeuvre.


  • Analyse plastique : L'ouvrier et la Kolkhozienne

     

     

    L'ouvrier et la Kolkhozienne

     

     

    Nom de l'artiste: Vera Moukhina

     

    Titre de l'oeuvre: L'ouvrier et la Kolkhozienne

     

    Date:1937

     

    Technique: L'oeuvre a été faite en acier inoxydable en plus d'un alliage fer-chrome-nickel.

     

    Dimensions: Elle mesure 2500 mètres et pèse 80 tonnes.

     

    Lieu de conservation (si possible): L'oeuvre est actuellement conservée au Panrusse des expositions à Moscou, en Russie.

     

    Comment l’artiste à t-il mis en œuvre :

     

    Les couleurs (contrastes…) : Les couleurs de l'alliage dépendent de la couleur des nuages : la statue peut alors paraître grise ou marron.

     

    Les matières (textures, épaisseurs, transparences…) : Elle est faite de plaques d'acier inoxydable et d'un alliage en fer-chrome-nickel.

     

    Les formes (géométriques, réalistes, courbes…) : Les formes sont réalistes : elles représentent un homme et une femme.

     

    L’espace (point de vue, cadrage, profondeur…Lieu, site...) : Elle est posée sur un estrade pour que l'on puisse l'apercevoir d'en haut, au sommet du pavillon de l'URSS.

     

    La lumière. (source, intensité, contraste, diffusion…) : L'intensité de la lumière varie en fonction du temps qu'il peut faire. Elle peut également venir de n'importe ou, plus particulièrement du ciel et peut donner plusieurs contrastes sur l'acier de la statue/

     

    Détails (significatifs ou intrigants) : Les deux personnages tiennent tout les deux un sorte de foulard dans leur dos, dans leur main, comme pour signifier leur union : l'union de l'URSS. Leur main qui tienne la faucille et le marteau vers le ciel peuvent signifier l'avancement de l'URSS, son progrès; le fait qu'elle aille de l'avant.

     

    Que peut on dire du corps ? (corps représenté, corps de l’artiste, corps du spectateur…mouvement, échelle geste ...) : L'homme et la femme représentés tiennent une faucille et un marteau, symbole du travail, dans la même main. A l'arrière, ils tiennent aussi, dans la même main, une sorte de foulard, comme pour les lier. Leur corps vont vers l'avant, comme pour montrer le progrès de L'URSS. Leur main sont vers le haut, pour la domination. 

     

    Comment a-t-il organisé ou composé son œuvre (les formes les couleurs, les matières la lumière…, dans l’espace) : Ce sont des couleurs qui brillent quand elles sont au contact du soleil.

     

    Dans quel but, quels sensations, quels sens peut-on dégager de ces observations ? : Cette statue a été faite pour montrer la force de l'URSS, du parti communiste. Elle est faite pour impressionner, pour donner plus de "force" à Staline.

     

    (Qu’est ce que je vois, qu’est-ce que je reconnais, qu’est ce que je comprends, qu’est ce que l’artiste me donne à penser ?) : L'artiste veut nous montrer qu'à l'époque, l'URSS avait un grand pouvoir sur les autres pays. On peut voir sur l'image quelque chose de grand, d’impressionnant, de dominant. L'oeuvre donne cette impression d'aller vers l'avant, vers le nouveau, vers le changement. L'oeuvre est faite pour impressioner.

     

    Qu’est ce qui fait la spécificité de l’œuvre étudiée (pour cela je peux comparer avec d’autres œuvres, de la même époque ou d'une autre époque, du même artiste ou pas, ou sur le même sujet…) Comparée à l'aigle Nazis aussi représenté pour l'exposition universelle à Paris, la statue a quelque chose de plus "humain", parce qu'elle représente un homme et une femme mais aussi parce qu'elle a l'air plus libre (la structure allemande est quelque chose de plus droit, avec plus de règles à respecter).

     

    Eventuellement mon point de vue sur l’œuvre (en prenant garde de ne pas confondre avec les observations objectives sur lesquelles tout le monde pourrait tomber d'accord) : J'ai tout de suite trouvé que c'était une belle oeuvre; elle exprimait bien Staline et l'URSS elle-même. Je trouve que l'artiste a bien fait de mettre en avant un homme et une femme, se poussant mutuellement vers l'avant et s'aidant aussi (le lien qui les relie, l'espèce de foulard derrière eux).

     

    Notamment, que pouvez vous dire à propos du pouvoir dans cette oeuvre?

    Pouvoir de quoi? de qui? pourquoi?... : Cette oeuvre est devenue une représentation ou un symbole du réalisme socialiste soviétique pendant l'exposition universelle de 1937.

     

    Analyse du contexte

     

    Arts Plastiques :

    Comment se situe l’œuvre par rapport aux œuvres de son époque ou celles d’avant ou d’après. Eventuellement, à quel mouvement artistique appartient l’œuvre ?

    Pour vos recherches, privilégiez les sites de musée. : Cette oeuvre appartient au mouvent artistique appelé " le réalisme socialiste "; c'était le courant artistique officile de l'URSS de 1934 à 1980.

     

    Historique :

    (Les questions suivantes ne sont que quelques pistes de réflexion. Il va de soi qu’une analyse approfondie de la nature de l’œuvre et du contexte historique mènera à d’autres questionnements)

     

    1 - Qui est l’auteur de l’œuvre ? : Vera Moukhina

    2 - Dans quel contexte historique l’œuvre a-t-elle été réalisée ? : La statue a été réalisée pour décorer le toit du pavillon soviétique de l'exposition universelle qui a eu lieu à Paris en 1937. Elle faisait face au bâtiment allemand qui était surplombé par l'aigle Nazis. Après l'exposition, la statue a été transportée à Moscou.

             - Quand l’œuvre a-t-elle été réalisée? : 1937.

             - Éventuellement, qui a commandé cette œuvre, ou qui l’a achetée? : L'URSS, Staline.

    3 - Raconter le contexte historique de l’œuvre. //

             - L’œuvre est-elle liée à des évènements politiques, sociaux, économique, scientifiques …? : Politiques.

              - Où l’œuvre a-t-elle été créée ? 

             - Cette œuvre joue-t-elle un rôle politique, social, économique,   scientifique …? : Elle joue un rôle politique.

      4 – En vous appuyant sur l’analyse plastique, expliquez les intentions de l’artiste ? : L'artiste voulait nous montrer la puissance de L'URSS de Staline, son avancement.

     


  • Analyse plastique : L'affiche rouge

     

     

    L'affiche rouge

     

     

    Nom de l'artiste: Les Nazis

     

    Titre de l'oeuvre: L'affiche rouge

     

    Date: le 21 Février 1944

     

    Technique: 

     

    Dimensions: 152 × 130 cm, et118 × 75 cm1

     

    Lieu de conservation (si possible): L'affiche est conservée dans la bibliothèque nationale de France.

     

    Comment l’artiste à t-il mis en œuvre :

     

    Les couleurs (contrastes…) : Le fond de l'affiche est rouge, il représente surement le sang. Le premier titre au premier plan est écrit en blanc, comme pour les noms des révolutionnaires alors que le deuxième titre, écrit en bas, est écrit en rouge. 

     

    Les matières (textures, épaisseurs, transparences…) : Texture lisse, plate l'épaisseur est fine. L'affiche n'est pas transparente.

     

    Les formes (géométriques, réalistes, courbes…) : L'affiche en elle-même est en forme de rectangle. Les portraits des révolutionnaires sont entourés dans des cercles noirs. Le triangle qui les encadre est aussi noir.

     

    L’espace (point de vue, cadrage, profondeur…Lieu, site...) :

     

    La lumière. (source, intensité, contraste, diffusion…) : Les visages des révolutionnaires sont sombres, comme pour les photos de leurs actes, pour leur donner un côté accusateur.

     

    Détails (significatifs ou intrigants) : Les photos des actes criminels qu'ils auraient commis sont un peu floues, comme pour leur portrait, ce qui donne un aspect intriguant, voir effrayant, dérangeant. 

     

    Que peut on dire du corps ? (corps représenté, corps de l’artiste, corps du spectateur…mouvement, échelle geste ...) : Les hommes ont le regard sombre, on ne voit pas leur yeux. Ils ont le visage de profil, comme pour fuir la réalité ou les faits dont on les accuse.

     

    Comment a-t-il organisé ou composé son œuvre (les formes les couleurs, les matières la lumière…, dans l’espace) : L'affiche est organisée pour que l'on puisse directement comprendre quel est son but. D'abord au premier plan nous avons les portraits, tous dirigés vers celui de Manouchian qui est dans la pointe du triangle qui les encadre. Et juste en dessous, il y a des photos d'actes criminels, comme pour les accuser. Les titres sont écris en gros et en gras, en haut et en bas de l'affiche.

     

    Dans quel but, quels sensations, quels sens peut-on dégager de ces observations ? : Nous pouvons ressentir comme de la peur vis-à-vis de ces résistants, nous faisons donc penser qu'ils seraient peut être des criminels. 

     

    (Qu’est ce que je vois, qu’est-ce que je reconnais, qu’est ce que je comprends, qu’est ce que l’artiste me donne à penser ?)

     

     

    Qu’est ce qui fait la spécificité de l’œuvre étudiée (pour cela je peux comparer avec d’autres œuvres, de la même époque ou d'une autre époque, du même artiste ou pas, ou sur le même sujet…)

     

     

    Éventuellement mon point de vue sur l’œuvre (en prenant garde de ne pas confondre avec les observations objectives sur lesquelles tout le monde pourrait tomber d'accord) : Je trouve que cette oeuvre a quelque chose d'un peu effrayant et de drôle aussi. Le côté effrayant à cause des couleurs plutôt frappantes qui sont utilisées pour faire ressortir certains éléments importants (le blanc pour les titres, le rouge pour le sang, le fond de l'affiche, le noir pour la mort). Et l'aspect "drôle" pour les textes : ils incitent ceux qui voient l'affiche à penser comme les Nazis alors alors que, je pense, qu'à cette époque, la plupart des gens ne pensaient pas comme eux.

     

    Notamment, que pouvez vous dire à propos du pouvoir dans cette oeuvre?

    Pouvoir de quoi? de qui? pourquoi?...

     

    Analyse du contexte

     

    Arts Plastiques :

    Comment se situe l’œuvre par rapport aux œuvres de son époque ou celles d’avant ou d’après. Eventuellement, à quel mouvement artistique appartient l’œuvre ? : Le mouvement artistique de cette oeuvre est la propagande. Quand cette oeuvre a été créée, nous étions en pleine deuxième guerre mondiale, pendant le régime de Vichy depuis 1940, quand les Nazis occupaient une partie de la France.  

    Pour vos recherches, privilégiez les sites de musée.

     

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique