• Liberté de Paul Eluard

    Liberté de Paul Eluard

    Présentation de l'auteur : Paul Eluard est un poète français du 20ème siècle. C'est un poète engagé. Il est né le 14 Décembre 1895 et il est mort le 18 Novembre 1952.

    Présentation  de l'oeuvre : Cette poésie a été écrite en 1942 et elle est engagée.

    Contexte historique : La France est en guerre et elle est occupée par les nazis depuis 1940. Cette poésie parle de la liberté qui a été privée aux français a cause des nazis.

    Descriptions de l'oeuvre : Cette poésie est composée de vingt quatrains et d'un quintile. Les vers sont de sept syllabes sauf les derniers qui sont de quatre syllabes. Il n'y a pas de rimes ni aucune ponctuation. Deux anaphores sont présentes :  "sur" et "j'écris ton nom". On a l'impression que les anaphores créent un refrain et l'auteur veut que l'on retiennent ces anaphores.

    Analyse de l'oeuvre : 

    Lorsque nous commençons a lire le poème nous croyons qu'il parle d'une femme mais quand nous arrivons a la fin, nous découvrons que Paul Eluard parle de la liberté. Au début ce poème parlait d'amour mais l'auteur décide de changer la fin pour en faire un poème engagé. 

    Cette œuvre suit une chronologie :

    Strophes : 1 à 4: Il parle de l'enfance (ex : écoliers)

                   5 à 11 : C'est les années de formation (ex : amour)

                   12 à 16 : C'est l'âge adulte (ex : couple, maison)

                   17 à 19 : Il parle de la guerre (ex : allusions négatives)

                   20 à 21 : La fin de la guerre que Eluard espère.

     Cette chronologie montre que la liberté doit accompagner les gens tout au long de leur vie.

    Conclusion : 

     

    Messages passés dans le poème : - La liberté est un droit important  : il faut se battre pour la retrouver.

    - Il faut garder espoir et résister. (C'est le message qu'il passe aux français.)

    Ouverture : L'artiste Fernand Léger a fait une fresque avec le poème d'Eluard.

     Avis personnel : j'ai bien aimé cette oeuvre car c'est bien de parler de la liberté que les nazis avaient privées aux français