• Oeuvre 3- Commie Smasher (Captain América)

    Oeuvre 3-  Commie Smasher (Captain América)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Commie Smasher

     

     

    Intro & contexte histo :

     

    Commie Smasher est la couverture du n°78 des aventures de Captain America qui est parue en 1954 aux Etats-Unis. Elle a été dessinée par John Romita et l’auteur du scénario est Stan Lee. Ce n’est pas encore Marvel, mais Atlas Comics.

     

    Après la II e guerre mondiale, les deux superpuissances que sont l’URSS et les Etats-Unis s’engagent dans une guerre froide (période de tension et d’opposition mais sans conflit armé direct) qui partage le monde en 2 blocs (bipolaires) entre 1947 et 1991. En 1954, l’opposition entre les deux grands est très marquée.

     

    Description :

     

    Au premier plan se tient Captain America qui est un super soldat car il a reçu un sérum. Il représente la puissance américaine. Captain America tient un communiste dans ses bras, on a l’impression qu’il va le jeter. On reconnaît le soldat communiste grâce à la faucille et le marteau. Captain America est représenté avec les couleurs des Etats-Unis. Captain America apparaît supérieur aux communistes.

     

    Au second plan, on voit des soldats communistes et son principal ennemi Elektro qui n’est pas représenté comme un humain. Il est vert, son corps est velu, imposant, il lance des éclairs sur Captain America. C’est un « monstre », mais grâce à sa ceinture, son torse et ses bottes, on l’identifie comme un soldat.

    Le meilleur ami de Captain America a notamment été victime de ses charges.

     

    Analyse :

     

    En lettres capitales rouges, on peut lire « Captain America », qui montre qu’il n’est qu’un soldat et que la publication est destinée en premier aux soldats et aux hommes en âge de s’engager.

    « Commie Smasher » signifie « écraseur de communiste ».

     

    Il y a deux encadrés :

    Le premier : « How much suspense can you stand ? » (quel niveau de suspense et d’action pouvez-vous supporter ?)

    Le second : « See Captain America defy the communist hordes » (Regardez Captain America défiant les hordes communistes).

     

    L’utilisation du mot « horde » est nettement péjoratif.

    Les communistes sont présentés comme des sauvages.

     

    Conclusion :

     

    Comics qui est à la base une BD sert ici d’outil de propagande délivrant son message :

     

    Les Etats-Unis sont les plus forts ou même invincibles mais les communistes tournés en ridicules sont néanmoins une menace.