• Oeuvre 5 Liberté de Paul Eluard

     

    « Liberté » de Paul Eluard

    Oeuvre 5 Liberté de Paul Eluard



    Présentation de l’œuvre et de l'auteur :

    Paul Eluard est un poète français engagé du 20e siècle (1895-1952).

    « Liberté » est un poème engagé écrit en 1942.

    Contexte historique :

    La France est en guerre et occupée par les Nazis depuis 1940. Donc cette œuvre parle de la liberté qui a été privée aux Français à cause des Nazis. 

    Eluard va parachuter son poème avec l'aide de la Royal Air Force pour éviter la censure.

    Description de l’œuvre :

     Cette œuvre est composée de vingt quatrains et d'un quintile.

    Les vers sont de sept syllabes sauf les derniers vers qui sont de quatre syllabes.

    Il n'y a pas de rimes ni aucune ponctuation (ce qui fait allusion à la liberté).

    Deux anaphores sont présentes : "sur" et "j'écris ton nom" (sauf pour la vingt et unième strophe où il n'y a pas d'anaphores).

    On a l'impression que les anaphores créent un refrain. C'est ce qui fait la musicalité du poème. Le but de l'auteur est qu'on retienne ces anaphores.

    Remarque : Après l'anaphore "sur" il y a un complément circonstanciel de lieu. Certains sont réels, mais d'autres, difficiles à atteindre. (Comme par exemple : la mousse des nuages).

    Analyse de l’œuvre :

     Quand nous commençons à lire le poème, nous nous attendons à un prénom de femme. Mais lorsque nous arrivons à la fin, nous découvrons que Paul Eluard parle de la liberté. C'est une chute.

     Effectivement, au début, ce poème était un poème d'amour, mais l'auteur a décidé de changer la fin, le dernier mot, pour en faire un poème engagé.

    Cette œuvre suit une chronologie :

    Strophes : 1 à 4: Il parle de l'enfance (ex : écoliers)

    5 à 11 : C'est les années de formation (ex : amour)

    12 à 16 : C'est l'âge adulte (ex : couple, maison)

    17 à 19 : Il parle de la guerre (ex : allusions négatives)

    20 à 21 : La fin de la guerre qu'Eluard espère.

    Cette chronologie montre que la liberté doit accompagner les gens tout au long de leur vie.

    Conclusion :

    Messages passés : - La liberté est un droit fondamental : il faut se battre pour la retrouver.

    - Il faut garder espoir et résister. (C'est le message qu'il passe aux français.)

    Ouverture : L'artiste Fernand Léger a fait une fresque avec le poème d'Eluard.

    Avis perso : J'ai beaucoup apprécié cette œuvre parce que je la trouve très bien écrite et très bien formée. La chute est surprenante, on ne s'attend pas à qu'il parle de la liberté. Le message de l'auteur est très fort.