• Persepolis

     

     

     

     

    I-Présentation de l'oeuvre et analyse

    de l'affiche

    -Au 1er plan, on voit un personnage dont la posture de la rêveuse (une main soutient sa tête, les yeux sont fermés, une bulle contient son souvenir)

    -Au 2ème plan, il y a une photo de famille qui évoque la solidarité car les regards forment un cercle .La petite fille est de profil, comme la rêveuse du 1er plan.C'est Marianne Satrapi.

    =>L'auteur, le narrateur et le personnage principal renvoient à la même personne. C'est une oeuvre autobiographique.  

    -Au 3ème, les personnages se fondent dans une ville. Persépolis est le nom antique de la capitale de l’Épire Perse, aujourd'hui en Iran. L'histoire de la famille s'inscrit dans l'histoire d'un pays.

    =>Persépolis est un témoignage historique sur la révolution iranienne de 1979 et le régime islamique qui a suivi.

    II-Une oeuvre biographique originale 

     

    1)L'incipit du film 

    "Je me souviens.A cette époque,je menais une vie tranquille et sans histoire. Une vie de petite fille. J'adorais les frites avec le Ketchup. Bruce Lee était mon héros préféré. J'avais deux grandes obsessions : pouvoir me raser un jour les jambes et devenir le dernier prophète de la galaxie."

     a)En quoi les 1ers mots de Marjane dans le film présentent toutes les caractéristiques de l'autobiographie ?

    Les premiers mots du film présentent les caractéristiques de l’autobiographie : on trouve à la fois le "je" de l'adulte qui se souvient au présent d’énonciation ("je me souviens") et en même temps le "je" de l'enfant avec l'emploi de l'imparfait ("j'adorais")

    b)Comment l'utilisation de l'image permet de mettre en scène l'autobiographie?

    L'image exprime le retour dans le passé par d'autres procédés:

    => Un traveling avant vers le personnage songeur.

    =>La lumière s'assombrit : on passe de la couleur au noir et blanc du passé .

    =>On entend la mère on voix off .

    =>Sur la même image on voit l'adulte en couleur et l'enfant en noir et blanc.          

     

    2)Un parcours a travers 3 âges de la vie 

    -Au debout, le film traduit a travers les images, la différence entre le monde de l'enfance et celui des adultes 

    Le monde de l'enfance prend fin avec la mort de son oncle Anouche. C'est le moment ou Marjane va découvrir la réalité t la mort. 

     

    -Marjane devient donc une adolescente rebelle , elle vit cette période pendant la guerre contre l'Irak. on voit son cote rebelle car elle écoute du métal, elle achète des disques au marché noir , elle conteste l’autorité de sa professeur, elle sort en cachette et commence a fumer à Vienne.

    -Marjane devient une adulte qui ne se sent nul part chez elle: elle e fait chasser de maison en maison à Vienne mais fait une dépression lorsqu'elle rentre a Téhéran. le film commence et termine dans un aéroport c'est un lieu symbolique de son mal-être et de sa personnalité.

    =>Persépolis est bien une autobiographie car l'oeuvre retarce la construction d'une personnalité. 

    III)Une oeuvre engagée 

    -Les valeurs défendus par les personnages 

    Marjane défend à l’université l'égalité entre les hommes et les femmes. elle vient d'une famille engagée politiquement: son oncle Anouche était un communiste révolutionnaire et les femmes de sa famille revendiquaient leur liberté de ne pas de voiler. 

    1- pouvoir violent et déshumanisé 

    2- pouvoir violent et déshumanisé

    3- la violence est au cœur de l'image et les opposant son présentes comme faibles

    4- utilisation de le propagande 

    5-propagande et tous les représentants du pouvoir sont identiques

    6- le pouvoir veut uniformiser la population

    de plus , le pouvoir est souvent représente comme hypocrite: l'homme au supermarché insulte la mère de Marjane alors qu'il a un chapelet das la main, les jeunes soldats accepte l'argent du père pour ne pas fouiller la maison , les deux femmes inquiétantes qui arrentent Marjane et qui l'insulte violemment