• Guernica

     

     

     

     

     

    Analyse plastique :

     

    Nom de l'artiste: Pablo Picasso

     

    Titre de l'oeuvre: Guernica

     

    Date:1937

     

    Technique: Peinture à  l'huile

     

    Dimensions:3,49 x 7,76m

     

     

    Lieu de conservation:Musée national centre d'art Reine Sofia

     

    Comment l’artiste à t-il mis en œuvre :

     

    Les couleurs : le noir,le gris et le blancs et aucunes couleurs, un travail sur le contraste.


    Les formes:Triangulaire

    L’espace:fermée

    La lumière.Provient du plafond

    Que peut on dire du corps ?

    La figure centrale du tableau est un cheval (ou une jument, selon les versions et les interprétations) qui hurle, horrifié, et dont le corps, recouvert de traits verticaux, comme des pointillés formant des lignes horizontales, est transpercé par une lance dans le dos.

     

    À gauche, une femme porte son enfant mort et hurle de douleur. Derrière elle, se dresse un taureau. En bas, à gauche, un homme allongé avec les bras en croix tient une épée brisée. Seule minuscule trace d'espoir, on distingue une petite fleur presque effacée entre les jambes du cheval et l'épée cassée.

    À droite du tableau, trois femmes désarticulées pleurent ou hurlent  vers le centre du tableau. En arrière-plan, des formes géométriques 

    ouverture tres de mayo

     


  • L'affiche rouge

    1 Présentation générale de l’œuvre

    Nom de l'artiste:Les nazis

     

    Titre de l'oeuvre: L'affiche rouge

     

    Date:1944

    Pendant la 2nd guerre mondiale,la france est occupé par les nazis depuis 1940.C'est une grande  période d'exécution.C'est aussi une  affiche de propagande.

    2. Description de l’œuvre

    Le fond est rouge : symbole du sang

    Cette affiche est composé de 3 partie :

    *les  10 portraits

    *les 6 photos

    *le texte

    Les 10 portraits sont accompagné de petits texte :nom/nationalité/religion/actes de résistance

    Ils sont dispose en flèche.

    Les 6 photos montrent les actes de résistance : déraillements et saisies d'armés.

    Cette affiche veut faire passer ces hommes pour des criminels (l'armée du crime).Les nazis avec le texte se moquent des résistants (des libérateurs). c'est une question ironique.

    3.Analyse

     

     Chaque détail de l'affiche paraissent clair :

    -couleur dominantes noir/rouge sont morbides

    -la disposition des portraits met en valeur la bande de Manouchian : il est a la pointe de la flèche

    -les prénom des hommes n'est pas donnée : mise a distance

    - la flèche qui va vers les 6 photos souhaite faire un lien entre les hommes et les actes pour insister

    -peu de texte/le texte encadre les images.La question s'adresse aux français .La réponse est très orienté.

     

    OUVERTURE: Strophe pour se souvenir

     

     

     

     

     

     


  •  

    1.Présentation de l'oeuvre

    Louis Aragon est un poète du 20ème siècle.Il est connue pour son engagement (il est communiste) pour ses poème d'amour à Elsa Triolet. Ce poème date de 1955 onze ans après l'affiche rouge.

    Ce poème a été d'abord écrit sous le nom du Groupe de manochian. Pour écrire ce poème, Louis Aragon s'est inspiré de la dernière lettre écrite par Missak Manouchian, le chef du groupe, à sa femme avant d'être fusillé d'une balle entre les deux yeux, ainsi que de l'affiche rouge placardée par les nazis afin d'annoncer l'exécution des membres du groupe Manouchian.                           Cette oeuvre parle de l'affiche rouge(vos portrait) parle des 10 photos. C'est un poème engagée et un poème lyrique.

     2.DESCRIPTION DE L OEUVRE

    Le poème est composé de 7 strophe de 5 vers et d'alexandrin.Le rime est lent. Chaques strophes de 5 vers se mèlent à des rimes embrassés et croisés. Le 5ème vers de chaque  strophes se terminent en -en .Le principale thèmes est l'affiche rouge. L'auteur prend les liberté en ne respectant pas la ponctuation.

    3.Analyse de l'oeuvre

    Le message est  d'honorer la mémoire des personnes qui sont mort pour la liberté.Le poète s’adresse directement aux résistants de l’affiche rouge (2ème personne du pluriel).Paraphrase de la lettre de Manouchian, insérée en italique dans le poème (énonciateur : 1ère personne du singulier et du pluriel; destinataire : 2ème personne du singulier) fait revivre et suscite l’émotion.

    L’attitude des Français, désignés par des noms, des GN ou des pronoms les présentant comme un ensemble anonyme, est double : - durant le jour : indifférence apparente (« sans yeux pour vous le jour durant ») - pendant la nuit : solidarité et reconnaissance secrètes.

    Conclusion 

    Ce poème sera chanté par Léo Ferré.


  • Tres de mayo

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Analyse plastique :

     Nom de l'artiste: 

     

    Titre de l'oeuvre:  Tres de mayo

     

    Date: 1814

     

    Technique: Huile sur toile

     

    Dimensions: 2.66 m x 3.47 m

     

    Lieu de conservation : Musée du Prado à Madrid

     

    Comment l’artiste à t-il mis en oeuvre:

     

    Les couleurs LE personnage important du martyr au centre il est vêtu de blanc avec un pantalon jaune ce qui contraste avec les autres couleurs sombres de la nuit Son blanc symbolise la pureté et l'innocence.La seule autre couleur qui n’est pas sombre est le rouge du sang, il y en a beaucoup.

     

     

    Les formes Au premier plan des hommes déjà exécutés.Leur corps baigne dans leur sang. On voit aussi, à droite, les soldats Français avec leur fusil pointé sur les Espagnols. On ne voit pas leur visage, car ils sont de dos. Tous habillés pareils et dans la même position, ils ont l’air sûr d’eux.Second plan : des condamnés qui vont être exécutés, avec un prêtre qui prie, un homme qui se cache le visage. . Il a les bras en croix et regarde la mort en face, c’est un martyr, associé à Jésus Crist, il a aussi les stigmates sur les mains. Il symbolise la résistance Espagnole.Derrière : les futurs exécutés qui ont peur, ils se prennent le visage entre les mains.Arrière plan : le palais Liria.dans la banlieue de Madrid qui est plongée dans la nuit symbolique de celle dans laquelle est plongée l'Espagne. 

    Arrière plan : le palais Liria, dans la banlieue de Madrid qui est plongée dans la nuit, symbolique de celle dans laquelle est plongée l’Espag

    L’espace: Le personnage central est un martyr à l'image du Christ en croix.

    La lumière : éclaire les condamnés et provient d'une lanterne posée au sol.

     

     Comment a-t-il organisé ou composé son œuvre

    On pourrait partager le tableau en 5 parties:

    •Les morts baignant dans leur sang au premier plan

    •Le peloton d’exécution à droite

    •Le groupe qui va se faire fusiller, avec le martyr, personnage le plus important

    •Le groupe de condamnés qui seront les prochains à subir le même sort que les autres

    •Et en arrière-plan, la banlieue de Madrid dans la nuit.


  • Liberté

    Sur mes cahiers d'écolier
    Sur mon pupitre et les arbres
    Sur le sable de neige
    J'écris ton nom

    Sur les pages lues
    Sur toutes les pages blanches
    Pierre sang papier ou cendre
    J'écris ton nom

    Sur les images dorées
    Sur les armes des guerriers
    Sur la couronne des rois
    J'écris ton nom

    Sur la jungle et le désert
    Sur les nids sur les genêts
    Sur l'écho de mon enfance
    J'écris ton nom

    Sur les merveilles des nuits
    Sur le pain blanc des journées
    Sur les saisons fiancées
    J'écris ton nom

    Sur tous mes chiffons d'azur
    Sur l'étang soleil moisi
    Sur le lac lune vivante
    J'écris ton nom

    Sur les champs sur l'horizon
    Sur les ailes des oiseaux
    Et sur le moulin des ombres
    J'écris ton nom

    Sur chaque bouffée d'aurore
    Sur la mer sur les bateaux
    Sur la montagne démente
    J'écris ton nom

    Sur la mousse des nuages
    Sur les sueurs de l'orage
    Sur la pluie épaisse et fade
    J'écris ton nom

    Sur les formes scintillantes
    Sur les cloches des couleurs
    Sur la vérité physique
    J'écris ton nom

    Sur les sentiers éveillés
    Sur les routes déployées
    Sur les places qui débordent
    J'écris ton nom

    Sur la lampe qui s'allume
    Sur la lampe qui s'éteint
    Sur mes maisons réunies
    J'écris ton nom

    Sur le fruit coupé en deux
    Du miroir et de ma chambre
    Sur mon lit coquille vide
    J'écris ton nom

    Sur mon chien gourmand et tendre
    Sur ses oreilles dressées
    Sur sa patte maladroite
    J'écris ton nom

    Sur le tremplin de ma porte
    Sur les objets familiers
    Sur le flot du feu béni
    J'écris ton nom

    Sur toute chair accordée
    Sur le front de mes amis
    Sur chaque main qui se tend
    J'écris ton nom

    Sur la vitre des surprises
    Sur les lèvres attendries
    Bien au-dessus du silence
    J'écris ton nom

    Sur mes refuges détruits
    Sur mes phares écroulés
    Sur les murs de mon ennui
    J'écris ton nom

    Sur l'absence sans désir
    Sur la solitude nue
    Sur les marches de la mort
    J'écris ton nom

    Sur la santé revenue
    Sur le risque disparu
    Sur l'espoir sans souvenir
    J'écris ton nom

    Et par le pouvoir d'un mot
    Je recommence ma vie
    Je suis né pour te connaître
    Pour te nommer

    Liberté

    1. Présentation générale

    Paul Eduard était un poète français de 20éme siècle ,aussi auteur engagée et surréaliste.                                                               Ce poème a été crée en 1942.La France été en guerre et occupée par les Nazis (régime de Vichy).Pour éviter la censure Paul Eduard a fait parachuter son poème au dessus du sol français grâce à la Royal Air Force et personne n'a commander ou acheter l'oeuvre.Ce poème parle de la liberté.C'est un poème engagée.

    2.Description de l'oeuvre

    Dans ce poème: il y a 20 quatrains et 1 quintile ,vers de 7 syllabes=heptasyllabes) et 1 vers de 4 syllabes, pas de rime ni de ponctuation. Il y a 2 anaphore de "Sur" 1er vers de chaque strophe et "J'écris ton nom"dernier vers de chaque strophe sauf 21ème strophe.Le principal thème est la liberté.

    3.Analyse de l'oeuvre

    Le message du poème:

    -la liberté est un droit fondamental;il faut se battre pour la retrouver   et qu' il faut garder espoir et résister.

    Eduard  appelle les français à résister et à se battre.Après l'anaphore de "sur" il y a toujours un complément de lieu qui est difficile a atteindre.La dernière strophe est différente car il y a cinq vers non 4 vers,pas d'anaphore.Le dernier vers est une chute (=fin inattendu,)car on découvre de quoi parle le poème on s'attendait à un nom de femme.Le poème évoquent une chronologique:

    Les quatres premières strophes l'enfance(les cahiers d’écolier,pupitre)v1.2 (l'écho de mon enfance) v.15

    De la strophes cinq à onze la jeunesse (saisons fiancées)                        Adulte de la strophe douze à 16 : l'installation dans la vie (raison) v.16.

    Moment présent (la guerre) strophe 17 à 19 .

    Le futur strophe 20 à 21 évocation de la fin de la guerre que Paul Eduard attend et espère.

    Fernand Léger a fait une fresque avec le poème d'Eduard.

    Liberté

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique