• Strophes pour se souvenir

    Analyse d'oeuvre littéraire : Strophes pour se souvenir

     

     

    Strophes pour se souvenir

     

     

    Exposé en 3 parties :

    1 Présentation générale de l’œuvre

     

    - titre de l’œuvre : Strophes pour se souvenir

     

    - auteur (nationalité, dates de naissance et mort) : Louis Aragon né le 3 Octobre 1897, mort le 24 Décembre 1982, Français.

     

    - date de création de l’œuvre : 1955

     

    - contexte historique : La France est en guerre et est occupée par les Nazis (régime de Vichy) depuis 1940.

     

    - sujet de l’œuvre : de quoi parle-t-elle ? : L'oeuvre rend hommage aux vingt-trois résistants du groupe de Manouchian exécutés durant l'Occupation, quelques mois avant la Libération de Paris. 

     

    - mouvement/ genre artistique auquel elle appartient (ex : réalisme, fantastique, poésie engagée…) : C'est une poésie engagée, qui dénonce quelque chose.

     

    2. Description de l’œuvre

     

    • Affiche / tableau : composition, couleurs, contrastes, lumière, formes, techniques utilisées (ex : collage, peinture à l’huile)

    • Poème / texte : structure (strophe, vers, rimes), rythme, principaux thèmes, progression générale : Le poème est composé de 20 quatrains plus d'1 quantile (=strophe de 5 vers). Les vers eux sont composés de 7 syllabes (= heptasyllabes) et il  n'y a qu'un seul vers de 4 syllabes. Il n'y a pas de rimes ni de ponctuation.

    • Morceau de musique : rythme, instruments, voix (ou non), composition (strophes, refrain, mouvements)

    • Extrait de film : bande-son (musique, bruitage, dialogues), type de scène, acteurs, éclairage, couleurs, plans caméra (ex : gros plans, plan fixe, travelling)

     

    3. Analyse de l’œuvre

    - Quel est le message de l’auteur ? : L'auteur veut premièrement nous montrer que la bande de Manouchian n'était pas une bande de criminels et deuxièmement, il veut que l'on se souvienne de ces hommes courageux qui ont donné leur vie pour la France. Il souhaite ainsi nous rappeler que résister à ceux qui nous oppriment est une force.

     

    - Quel(s) sentiment(s) / réaction(s) a-t-il voulu susciter chez le spectateur/lecteur/auditeur ? : Il a voulu créer une réaction de confiance en soi chez le lecteur, puis, pour moi, de peine pour la bande à Manouchian qui s'est sacrifiée pour la France. 

     

    - Comment l’artiste s’y est-il pris pour que son œuvre nous parle ? (ex : analyse de certaines figures de style) : Pour que son oeuvre nous parle, l'auteur fait par exemple, des anaphores : dans la dernière strophe, l'anaphore est "vingt-et-trois", qui désigne la bande à Manouchian, pour préciser exactement combien d'hommes sont morts. (exécutés au même moment le même jour). Le dernier mot de la dernière strophe "s'abattant", a aussi son effet sur le lecteur : celui-ci a l'image des vingts-trois corps quo s'écroulent en même temps.

     

    L'auteur transforme néanmoins un peu la réalité dans son poème (quand s'est écrit en italique) : il imagine que Manouchian prend la parole juste avant son exécution (l'auteur s'est inspiré d'une lettre que Manouchian a fait à sa femme)

     

     

    - Que symbolise chaque élément de l’œuvre ?

     

    - Quel impact cette œuvre a-t-elle eu ? (à son époque ? ensuite ? sur vous ?) : Cette oeuvre ne m'a pas beaucoup touché : je n'ai pas réussi à ressentir ce que ressentait les 23 hommes juste avant leur exécution. Je trouve cette oeuvre banale. 

     

     Conclusion  / ouverture :

    • parallèle(s) avec d’autres œuvres du même artiste ou traitant du même sujet : Ce poème a été mit en musique et chanté par Léo Ferré (artiste français)

    • avis personnel : Je n'ai pas beaucoup aimé cette oeuvre premièrement parce que je n'aime pas les poèmes, je les trouve compliqué à comprendre et surtout parce que les vers, les phrases ne sont pas assez explicites : il faut réfléchir pour comprendre cette oeuvre.