• The Problem We All Live With

    The problem we all live with

     

    1 Présentation générale de l’œuvre

    - Titre de l’oeuvre : The Problem We All Live With

     

    - Auteur (nationalité, dates de naissance et mort) : Norman Rockwell est né à

    New York le 3 février 1894 et est mort le 8 novembre 1978 à Stockbridge, dans le Massachusetts, c'est un illustrateur et peintre Américain.

     

    - Date de création de l’œuvre : 14 janvier 1964

     

    - Contexte historique : Il la peint durant la période de ségrégation raciale aux

    États - Unis.

     

    - Sujet de l’œuvre : Le racisme et la ségrégation. ( La ségrégation racial c'est la séparation physique des personnes de couleurs différentes dans les activités qu'elles exercent : manger au restaurant , boire de l'eau à une fontaine , utiliser des toilettes publiques , aller a l'école ou cinéma )

     

    - mouvement/ genre artistique auquel elle appartient (ex : réalisme, fantastique,

    poésie engagée…) : L’hyperréalisme. ( l'hyperréalisme consiste en la reproduction à l'identique d'une image en peinture , tellement réaliste que le spectateur vient a se demander si la nature de l'oeuvre artistique est une peinture ou une photographie )

     

    (Analyse plastique :

     

    Nom de l'artiste: Norman rockwel

     

    Titre de l'oeuvre: the problem we all live with ( le problème avec lequel nous vivons tous )

     

    Date: Parue dans le magazine "Look" le 14 janvier 1964

     

    Technique: Huile sur toile 

     

    Dimensions:

    (H × L) 91.4 × 147.3 cm

     

    Lieu de conservation (si possible): Le tableau se situe en temps normal au musée Norman Rockwell à Stockbridge , dans le Massachusetts mais a la suite de la demande de Barack Obama , il se trouve a la maison-blanche jusqu'a ma fin de son mandat .)

     

    2. Description de l’œuvre

     

    • Affiche / tableau : composition, couleurs, contrastes, lumière, formes,

       

      techniques utilisées : C'est une peinture à l'huile. 

    Dessus, 5 personnages y sont représenté : quatre agents fédéraux ("Marshalls")

    et une petite fille noire. C'est l'enfant qui est au centre de l'image qui attire le

    regard car :

    Elle est petite alors que les "Marshalls" sont grands,

    - C’est le seul personnage dont on peut voir l’intégralité du corps, puisqu'on ne 

    voit pas les visages des agents fédéraux,

    - Elle est noire de couleur de peau et porte avec une robe blanche (représentant

    l'innocence) ce qui créée un contraste.

    ;

    3. Analyse de l’œuvre

    - Quel est le message de l’auteur ? : Le « problème » que soulève ce tableau est celui du racisme .

    - Quel(s) sentiment(s) / réaction(s) a-t-il voulu susciter chez le

    spectateur/lecteur/auditeur : Il a fait en sorte que notre position soit parmi les

    manifestant ; ce qui est assez inconfortable.

     

    - Comment l’artiste s’y est-il pris pour que son œuvre nous parle ? (ex : analyse de certaines figures de style) : Sur le mur, l'insulte "NIGGER" y est inscrit ou encore l'inscription "KKK" acronyme de "Klu Klux Klan" ( nom d'une organisation raciste ). Une tomate écrasée sur le mur est également visible , ce qui est signe de protestation.

     

    - Que symbolise chaque élément de l’œuvre ? : Le racisme.

     

    - Quel impact cette œuvre a-t-elle eu ? (à son époque ? ensuite ? sur vous ?) :

    Elle à aidé à faire avancé l'égalité entre les personnes de couleur noir et celle de couleur blanche .

     

     Conclusion  / ouverture :

    • Parallèle(s) avec d’autres œuvres du même artiste ou traitant du même

      sujet : On peut faire un lien avec une autre oeuvre du même artiste

      Moving in (1967) : La vision la plus optimiste de Rockwell des Droits

      Civiques . Une famille noire américaine emménage dans un quartier blanc et le film the butler qui aborde the little rock nine, le KKK et la ségrégation en général .

    • Avis personnel : J'aime cette oeuvre car je suis sensible a ce thème . L'égalité pour tous est la base d'une civilisation

     

    Analyse du contexte

     

    Arts Plastiques :

    Comment se situe l’œuvre par rapport aux œuvres de son époque ou celles d’avant ou d’après. Eventuellement, à quel mouvement artistique appartient l’œuvre ? Elle appartient a l'hyperréalisme.

    Pour vos recherches, privilégiez les sites de musée.

     

    Historique :

    (Les questions suivantes ne sont que quelques pistes de réflexion. Il va de soi qu’une analyse approfondie de la nature de l’œuvre et du contexte historique mènera à d’autres questionnements)

     

    1 - Qui est l’auteur de l’œuvre ? Normal Rockwel.

    2 - Dans quel contexte historique l’œuvre a-t-elle été réalisée ? Durant la ségrégation raciale au états-unis dans les années 60.

    - Quand l’œuvre a-t-elle été réalisée? le 14 janvier 1964.

    - Éventuellement, qui a commandé cette œuvre, ou qui l’a achetée? Personne car elle fut réalisée afin de manifester contre le rascisme , c'est une oeuvre crée pour faire ouvrir les yeux au gens et pour dénoncer l'inégalité entre les personnes de peau blanche et les personnes de peau noire.

    3 - Raconter le contexte historique de l’œuvre.

    - L’œuvre est-elle liée à des évènements politiques, sociaux, économiques,         scientifiques …? En 1963, après avoir longtemps travaillé pour le Post, Rockwell commence à peindre pour Look Magazine, et son travail prend une dimension plus politique. Rockwell y affirme son intérêt pour la lutte pour les droits civiques aux Etats-Unis.

    - Où l’œuvre a-t-elle été créée ?

    - Cette œuvre joue-t-elle un rôle politique, social, économique,              scientifique …? Ce tableau est un symbole du combat pour les droits civiques aux Etats-unis.

      4 – En vous appuyant sur l’analyse plastique, expliquez les intentions de l’artiste ? Le peintre y exprime son espoir en faisant marcher les personnages vers l'ouest , le symbole de l'avenir pour les Américains.

    5 - Des liens possibles avec d’autres œuvres ou personnes en rapport avec ce thème.

    -Personnages clés de la lutte pour la déségrégation (Martin Luther King / Rosa Parks / Ruby Bridges)

    -Gandhi et la lutte non-violente : inspiration de M L King

    -Rôle du Ku Klux Klan (intimidation des noirs, violence...)

    -Autres formes de ségrégation : Apartheid en Afrique du Sud (Mandela...)

     

     

    L'évaluation pourra permettre la validation de la compétence 1 du palier 3 du Livret de Compétences intitulée ("DIRE")