•  

     

    Analyse plastique :

     

    Nom de l'artiste: JR et Ladj Ly.

     

    Titre de l'oeuvre: Ladj Braquage.

     

    Date:2004

     

    Technique:Photographie noir et blanc.

     

    Dimensions: Les dimensions varies en fonction des exemplaires mais l'exemplaire que j'ai trouvé est de 71x120cm.

     

    Lieu de conservation (si possible): Il y'en a une Sur un mur de la cité Bosquets à Montfermeil.

     

    Comment l’artiste à t-il mis en œuvre :

     

    Les couleurs (contrastes…) Il y a seulement du noir et blanc.

     

    Les matières (textures, épaisseurs, transparences…)

     

    Les formes (géométriques, réalistes, courbes…)Elles sont réalistes.

     

    L’espace (point de vue, cadrage, profondeur…Lieu, site...) C'est JR qui tient la caméra.

     

    La lumière. (source, intensité, contraste, diffusion…)La zone est plutôt sombre mais il y a un peu de lumière en arrière plan.

     

     Détails (significatifs ou intrigants)

    Que peut on dire du corps ? (corps représenté, corps de l’artiste, corps du spectateur…mouvement, échelle geste ...)On voit les jeunes enfants derrière JR qui font des gestes avec leur bras.

     

    Comment a-t-il organisé ou composé son œuvre (les formes les couleurs, les matières la lumière…, dans l’espace) Il a utilisé du noir et blanc et très peu de lumière.

    Dans quel but, quels sensations, quels sens peut-on dégager de ces observations ? On ressent qu'il veut nous montrer que les jeunes de cités ne doivent pas être écarter de la société.

     

    (Qu’est ce que je vois, qu’est-ce que je reconnais, qu’est ce que je comprends, qu’est ce que l’artiste me donne à penser ?)Je comprends que les gens croient que les jeunes de cité ne sont pas comme les autres.

     

     

     

    Qu’est ce qui fait la spécificité de l’œuvre étudiée (pour cela je peux comparer avec d’autres œuvres, de la même époque ou d'une autre époque, du même artiste ou pas, ou sur le même sujet…)Déjà la spécificité est que c'est une photographie avec des enfants et en plus dans un cité ce qui est rare. 

     

     

     

    Eventuellement mon point de vue sur l’œuvre (en prenant garde de ne pas confondre avec les observations objectives sur lesquelles tout le monde pourrait tomber d'accord)Je trouve cette oeuvre originale.

     

    Notamment, que pouvez vous dire à propos du pouvoir dans cette oeuvre?

    Pouvoir de quoi? de qui? pourquoi?... Je peux dire que la photographie permet de faire oublier les préjugés.

     


  • Auteur : 

    Francisco de Goya 

    Titre : 

    ''Tres de Mayo''

    Date :

    1814

    Dimensions de l'oeuvre : 

    354 x 266 cm

    Lieu de conservation : 

    Musée du Prado, Madrid 

    Peinture : 

    Huile sur toile

    Impression d’ensemble :

    Une impression de mouvement, de passion, de désespoir, l’impression d’un sacrifice, d’une scène horrible. La scène semble avoir été saisie sur le vif (alors qu’elle a été composée dans l’atelier du peintre). 

    Décors :

    Scène en « extérieur nuit » : un talus (le mont Pio) au bord d’une route, (cachée pour commettre le massacre) en dehors d’une ville (Madrid) dont on distingue les constructions et une église derrière. Ainsi les Français voulaient tenter d’éviter une amplification de la révolte en dissimulant ces massacres.

    La palette du peintre :

    Des couleurs chaudes : rouge et jaune vif, contrastant avec les bruns et gris sombres en dégradés du fond et du décor (à peine suggéré). Le personnage central est en blanc, symbole de pureté, le rouge est celui du sang, de la violence.

    Lumière :

    C’est une scène de nuit au fond sombre ; la lumière vient d’une grosse lanterne au centre, donc contrastée par rapport au fond ; elle éclaire les Espagnols et surtout le personnage en blanc qui va être fusillé ; les soldats (bourreaux) sont à contre-jour, du côté obscur.

    Composition :

    Le regard est attiré vers le personnage central : le plus grand, le seul à montrer son visage, désigné par la ligne des fusils. Il fait penser au Christ (posture, vêtements, sacrifice).

    Le personnage central est à genoux au milieu de ceux déjà exécutés. Il peut être identifié au Christ avec ses mains en croix et ses mains percées (les stigmates du christ). La colline fait penser au mont Golgotha (dans la bible, montagne où a été torturé le Christ pendant la Passion) et le chemin suivi par les condamnés au chemin de croix. Couvert d’une chemise blanche, symbole de pureté, d’innocence, illuminé par la lanterne, le personnage à une dimension sacrée. Son visage exprime sa souffrance mais aussi celle du peuple espagnol pour sa liberté.

    A gauche de l'oeuvre il y a les espagnols en vêtements simples et civils, sans armes, des gens du peuple (un moine tonsuré), exprimant le désespoir, courbés, agenouillés et se cachant les yeux; deux cadavres; le fusillé les bras en croix et à genoux regardant en face les fusils.

    A droite de l'oeuvre nous pouvons voir des soldats napoléoniens en uniformes avec un sac à dos et des fusils, ils sont en position de tir; on ne voit pas leurs visages car ils sont de dos, ils sont inhumains, gris et cruels.

    Conclusion : 

     

    Les tableaux de Goya ont une force émotionnelle extraordinaire. Ils dénoncent à la fois les horreurs de la guerre et la férocité de la répression fasse à la révolte d'un peuple. C'est l'humanité persécutée par la barbarie. C'est l'image du peuple espagnol uni et fier jusqu'à la mort dans la défense de la liberté et de sa patrie.


  • Analyse plastique

     Nom de l'artiste:Eugène Delacroix

     Titre de l'oeuvre: La Liberté guidant le peuple  

    peint à la suite des manifestations populaires qui ont renversé le Roi Charles X du trône de France les 27, 28 et 29 juillet 1830.

    Date:1830

     Technique:huile sur toile

     Dimensions:260*325 cm

     Lieu de conservation :musée du Louvre département des peintures

     

     

    Comment l’artiste à t-il mis en œuvre :

     Les couleurs sont blanc bleu et rouge principalement et elles sont assez sombres. -> Elles représentent les couleurs de la Révolution masi aussi une période sombre de l'histoire de France.

     

    Les formes (géométriques, réalistes, courbes…):La forme principale est la pyramide car il y a des gens qui sont par terre, d'autres qui sont debout et le personnage principal qui est au dessus des autres.

     La lumière. (source, intensité, contraste, diffusion…):La lumière viens de derrière et elle éclaire le personnage principal.Les autres personnages sont peu éclairés.

     

    La construction du tableau

    Au premier plan du tableau,

    = une femme éclairée par une lumière blanche, elle marche sur des corps de gens morts. Elle porte des habits de l’Antiquité Grecque, sa poitrine est découverte. Sur sa tête, on reconnait le bonnet phrygien ; dans sa main droite, elle tient le drapeau français, dans sa main gauche, une baïonnette. A ses pieds se trouve un paysan avec un foulard sur la tête, probablement blessé. Son regard tourné vers elle renforce l’idée qu’elle est le personnage principal du tableau. En fait c'est une allégorie de la Liberté (une idée représentée par un être humain). 

     

    L'arrière plan

    La scène se déroule à Paris : on peut en effet apercevoir la cathédrale Notre-Dame.

     

    La troupe de manifestants est en train de franchir une barricade, dont deux enfants des rues. Le premier, à droite, brandit deux pistolets en enjambant la barricade en même temps que la femme. Le deuxième est agrippé aux pavés qui ont permis de construire la barricade. Un homme avec un haut-de-forme émerge distinctement de la foule. On pourrait penser que c’est un bourgeois à cause de ses vêtements, mais son pantalon est celui d’un ouvrier. Il est suivi d’un autre ouvrier, sabre à la main.

     

    Dans quel but, quels sensations, quels sens peut-on dégager de ces observations ?

    L'allégorie de la Liberté guide les révolutionnaires. Cela indique pourquoi ils se battent : la liberté. Elle évoque aussi la Révolution Française de 1789, et, à travers son personnage, la souveraineté de la nation. Elle peut être assimilée à la Marianne française.

    Ce tableau devient, au fur et à mesure, un symbole pour la nation.

     

    Conclusion

    Le tableau peint par Delacroix reçut un mauvais accueil de la part du nouveau Roi Louis-Philippe et des critiques, en partie à cause des détails très novateurs et réalistes. Delacroix a décidé de peindre le combat dans la boue et le sale, alors qu'on avait tendance à l'époque à enjoliver les combats.

    Louis-Philippe finit par acheter le tableau pour 3000 francs, et le cache au Musée du Luxembourg.

     

     

    Il ne faut pas confondre ce tableau avec une scène de la Révolution Française ! Même si le peintre s'en est inspiré, ce sont des évènements qui ont lieu un demi-siècle plus tard dont parle le tableau


  • Première oeuvre

     

    La date de sa création: Cette oeuvre a été peinte entre le premier mai et le 4 juin 1937.

     

     

     

    Ses dimensions: L'oeuvre mesure 349.3cm sur 779.6cm.

     

     

     

    Que pouvez-vous dire de ses formes? Il y a beaucoup de forme géométrique comme des triangles, carrées, rectangle, cercle, et autres.

     

     

     

    De ses couleurs? Sur cette oeuvre, les couleurs varies entre le noir et le blanc.

     

     

     

    De la lumière? On peut constater que la lumière semble sortir du lampadaire pour illuminer les personnages.

     

    De la représentation des corps? Les corps semblent avoir peur, ils sont démembré et désarticulé.

     

     

     

    Que pouvez-vous dire de sa "composition"? (son format, la disposition générale, l'organisation des formes et des valeurs...) Le tableau est long et large, il y a beaucoup de corps, les formes sont comme éparpillé dans le tableau.

     

     

     

    En quoi cette peinture pourrait-elle être considérée comme "cubiste"? On peut considerer se tableau comme du cubisme parce qu’il y a beaucoup de formes géométriques tel des triangles, des carrées des cercle et arc de cercle, et plein d'autre .

     

     

     

    Pourquoi Picasso réactive-t-il ce mode de représentation pour cette peinture?

     


  • http://ekladata.com/HMKnfF8c27e3XeHb7exiJHj-uDM.jpg

     

    Nom de l'artiste: Gustave Eiffel

     

    Titre de l'oeuvre: La Tour Eiffel

     

    Date: 28 janvier 1887

     

    Technique: La Tour Eiffel a une charpente métallique , qui pèse 7300 tonnes pour un poids de 10 100 tonnes, elle est composé de 18000 pièces métallique assemblées par 2 millions 500 000 rivets.

     

    Dimensions: La dimension est de 324 mètres 

     

    Lieu de conservation (si possible): Paris 

     

    Comment l’artiste à t-il mis en œuvre : 

     

    Les couleurs (contrastes…): Bronze,métallique 

     

    Les matières (textures, épaisseurs, transparences…): Fer puddlé , bronze 

     

    Les formes (géométriques, réalistes, courbes…) La tour en forme pylone 

     

    L’espace (point de vue, cadrage, profondeur…Lieu, site...)Le cadrage est fait en sorte de rester concentrer sur l'élément principal qui est la Tour Eiffel  

     

    La lumière. (source, intensité, contraste, diffusion…) Le contraste avec des couleurs froide comme le bronze.

     

     Détails (significatifs ou intrigants)

    Que peut on dire du corps ? (corps représenté, corps de l’artiste, corps du spectateur…mouvement, échelle geste ...) On peut regarder la Tour Eiffel en levant la tête , on peut changer de pylone pour voir des autres cotés , ça peut nous donnez le vertige 

     

    Comment a-t-il organisé ou composé son œuvre (les formes les couleurs, les matières la lumière…, dans l’espace) 

    Dans quel but, quels sensations, quels sens peut-on dégager de ces observations ? Dans le but de dégager une sensation de vertige , on se trouve tout petit à coter d'elle.

     

    (Qu’est ce que je vois, qu’est-ce que je reconnais, qu’est ce que je comprends, qu’est ce que l’artiste me donne à penser ?) 

     

     

     

    Qu’est ce qui fait la spécificité de l’œuvre étudiée (pour cela je peux comparer avec d’autres œuvres, de la même époque ou d'une autre époque, du même artiste ou pas, ou sur le même sujet…)  

     

     

     

    Eventuellement mon point de vue sur l’œuvre (en prenant garde de ne pas confondre avec les observations objectives sur lesquelles tout le monde pourrait tomber d'accord)

     

    Notamment, que pouvez vous dire à propos du pouvoir dans cette oeuvre?

    Pouvoir de quoi? de qui? pourquoi?...

     

    Historique :

    (Les questions suivantes ne sont que quelques pistes de réflexion. Il va de soi qu’une analyse approfondie de la nature de l’œuvre et du contexte historique mènera à d’autres questionnements)

     

    1 - Qui est l’auteur de l’œuvre ? Gustave Eiffel

    2 - Dans quel contexte historique l’œuvre a-t-elle été réalisée ? Dans une France aux prises avec des difficultés politique et économiques,et encore marquée par le souvenir de sa défaite face L'Allemagne en 1870.

             - Quand l’œuvre a-t-elle été réalisée? 28 Janvier 1887

             - Éventuellement, qui a commandé cette œuvre, ou qui l’a achetée?                    Gustave Eiffel 

    3 - Raconter le contexte historique de l’œuvre.

             - L’œuvre est-elle liée à des évènements politiques, sociaux, économique,scientifiques …?

              - Où l’œuvre a-t-elle été créée ? A Paris

             - Cette œuvre joue-t-elle un rôle politique, social, économique,   scientifique …?  Non

      4 – En vous appuyant sur l’analyse plastique, expliquez les intentions de l’artiste ?





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique