• Victor Hugo, « Melancholia », extrait des Contemplations (1856)

    ... Où vont tous ces enfants dont pas un seul ne rit ?
    Ces doux êtres pensifs que la fièvre maigrit ?
    Ces filles de huit ans qu'on voit cheminer seules ?
    Ils s'en vont travailler quinze heures sous des meules
    Ils vont, de l'aube au soir, faire éternellement
    Dans la même prison le même mouvement.
    Accroupis sous les dents d'une machine sombre,
    Monstre hideux qui mâche on ne sait quoi dans l'ombre,
    Innocents dans un bagne, anges dans un enfer,
    Ils travaillent. Tout est d'airain, tout est de fer.
    Jamais on ne s'arrête et jamais on ne joue.
    Aussi quelle pâleur ! la cendre est sur leur joue.
    Il fait à peine jour, ils sont déjà bien las.
    Ils ne comprennent rien à leur destin, hélas !
    Ils semblent dire à Dieu : - Petits comme nous sommes,
    Notre père, voyez ce que nous font les hommes !
    Ô servitude infâme imposée à l'enfant !
    Rachitisme ! travail dont le souffle étouffant
    Défait ce qu'a fait Dieu ; qui tue, oeuvre insensée,
    La beauté sur les fronts, dans les coeurs la pensée,
    Et qui ferait - c'est là son fruit le plus certain ! -
    D'Apollon un bossu, de Voltaire un crétin !
    Travail mauvais qui prend l'âge tendre en sa serre,
    Qui produit la richesse en créant la misère,
    Qui se sert d'un enfant ainsi que d'un outil !
    Progrès dont on demande : Où va-t-il ? que veut-il ?
    Qui brise la jeunesse en fleur ! qui donne, en somme,
    Une âme à la machine et la retire à l'homme !
    Que ce travail, haï des mères, soit maudit !
    Maudit comme le vice où l'on s'abâtardit,
    Maudit comme l'opprobre et comme le blasphème !
    Ô Dieu ! qu'il soit maudit au nom du travail même,
    Au nom du vrai travail, sain, fécond, généreux,
    Qui fait le peuple libre et qui rend l'homme heureux !

     

    Analyse du contexte

     

    Arts Plastiques :

    Comment se situe l’œuvre par rapport aux œuvres de son époque ou celles d’avant ou d’après. Eventuellement, à quel mouvement artistique appartient l’œuvre ? au réalisme

    Pour vos recherches, privilégiez les sites de musée.

     

    Historique :

    (Les questions suivantes ne sont que quelques pistes de réflexion. Il va de soi qu’une analyse approfondie de la nature de l’œuvre et du contexte historique mènera à d’autres questionnements)

     

    1 - Qui est l’auteur de l’œuvre ? Victor Hugo, né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris, est un poète, dramaturge et prosateur romantique considéré comme l’un des plus importants écrivains de langue française.

    2 - Dans quel contexte historique l’œuvre a-t-elle été réalisée ?

     - Quand l’œuvre a-t-elle été réalisée? en 1856.

     - Éventuellement, qui a commandé cette œuvre, ou qui l’a achetée?                  Personne car elle sert à dénonce le travail et l'exploitation des enfants.

    3 - Raconter le contexte historique de l’œuvre.

             - L’œuvre est-elle liée à des évènements, politiques, sociaux, économique, scientifiques …? Oui à des événements politique

              - Où l’œuvre a-t-elle été créée ?

             - Cette œuvre joue-t-elle un rôle politique, social,économique ou scientifique …?

      4 – En vous appuyant sur l’analyse plastique, expliquez les intentions de l’artiste ?

     

    L'évaluation pourra permettre la validation de la compétence 1 du palier 3 du Livret de Compétences intitulée ("DIRE")

     

    Analyse d'oeuvre littéraire :

     

    Exposé en 3 parties :

    1 Présentation générale de l’œuvre

    - titre de l’œuvre : Melancholia 

    - auteur (nationalité, dates de naissance et mort) : Victor Hugo, né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris, poète, écrivain et auteur de pièce de théatre , considéré comme l’un des plus importants écrivains de langue française

    - date de création de l’œuvre :paru en 1856 dans le recueil Les Contemplations

    - contexte historique : Durant les successions de régimes politiques, la révolution industrielles et les bouleversement sociaux.

    - sujet de l’œuvre : de quoi parle-t-elle ?Victor Hugo y dénonce le travail et l'exploitation des enfants.

    - mouvement/ genre artistique auquel elle appartient (ex : réalisme, fantastique, poésie engagée…) : Réalisme ( le réalisme est un courant qui cherche à décrire le monde et les hommes tels qu'ils sont, de manière objective et sans illusion, et non tels que l'imagination peut les idéaliser, les styliser, les épurer. Se démarquant du romantisme et de l'impressionnisme, il est apparu au XIXe siècle vers 1830.)

     

    2. Description de l’œuvre

    • Poème / texte : structure (strophe, vers, rimes), rythme, principaux thèmes, progression générale

    • Ce poème revêt une forme monolithique (une seule strophe).
    • Le texte est composé en alexandrins.
    • Dès le premier vers poème, Hugo emploie une modalité interrogative. Il souhaite interpeller le lecteur grâce au registre pathétique du poème.
    • Question rhétoriques.
    • On remarque l’abondance du champ lexical de la prison et de la servitude, renforcé par l’anaphore du vers 11. 
    • Il emploie à différents moments des métaphores pour insister sur la personnification des machines.
    • Rimes riches.
    • Verbes forts pour exprimer le désaccord. 

    3. Analyse de l’œuvre

    - Quel est le message de l’auteur ? Il dénonce le travail des enfants

    - Quel(s) sentiment(s) / réaction(s) a-t-il voulu susciter chez le spectateur/lecteur/auditeur ? Hugo semble chercher à apitoyer et à sensibiliser le lecteur en lui donnant à contempler une image douloureuse de l’enfance. Il recourt au registre pathétique. ( Ce registre exprime violemment la souffrance, la tristesse de manière à émouvoir le lecteur et à susciter sa pitié et sa compassion (littéralement, « souffrir avec).

    - Comment l’artiste s’y est-il pris pour que son œuvre nous parle ? (ex : analyse de certaines figures de style) : On remarque l’omniprésence de la souffrance sous toutes ses formes (physiques, affectives et morales).

    - Que symbolise chaque élément de l’œuvre ? La souffrance.

    - Quel impact cette œuvre a-t-elle eu ? (à son époque ? ensuite ? sur vous ?) : Le poème Melancholia est avant tout un instrument de dénonciation. Melancholia contient un message que Victor Hugo veut faire passer :la surdité des hommes par rapport à l’esclavage de cette époque.Pour lui le progrès est responsable de ce massacre. Il estime que faire travailler des enfants dans de telles conditions n’est pas digne de progrès.

     

    Conclusion  / ouverture :

    • parallèle(s) avec d’autres œuvres du même artiste ou traitant du même sujet

    • avis personnel

    Questions: 05/05

    Réponses: 00/05