• Analyse plastique :

     

     

     

    Nom de l'artiste: Otto Dix

     

     

     

    Titre de l'oeuvre: La Guerre

     

     

     

    Date: réalisé entre 1929 et 1932

     

     

     

    Technique:  tempera sur panneaux de bois 

     

     

     

    Dimensions: 4.68x2.04m

     

     

     

    Lieu de conservation (si possible): Elle est actuellement visible à la galerie Gemäldegalderie Neue Meister de Dresde

     

     

     

    Comment l’artiste à t-il mis en œuvre :

     

     

     

    Les couleurs (contrastes…):les s couleurs sont contrastées et oscillent entre le foncé, clair et le rouge orangé. Le gris marque les soldats, leur casque leurs vêtements, leurs armes. Le blanc présente le néan consécutifs au carnage, la mort. Le rouge est telle une fournaise, il souligne l'horreur de la guerre, son coté dramatique, le sang que la guerre fait couler, La fureur humainje est déchainée.

     

     

     

    Les matières (textures, épaisseurs, transparences…):

     

     

     

    Les formes (géométriques, réalistes, courbes…):Cette œuvre est un polyptyque(tableau en plusieurs parties), elle rappelle la forme des retables (dans une église,c'est un tableau placé sur un autel et sur lequel sont représentés les épisodes de la vie du Christ et des saints de la Renaissance).C'est une oeuvre figurative, car on peut reconnaître des éléments du réel. Elle appartient au genre pictural de la peinture d'histoire.

     

     

     

    L’espace (point de vue, cadrage, profondeur…Lieu, site...):La chronologie impliquée dans le tableau implique également un cercle vicieux,infernal : à gauche les soldats partent au front, au milieu, ils subissent l'horreure, blessés, ils rentrent chez eux ou rejoignent le camp. La prédelle (panneau situé en bas) peut indiquer le repos ou la mort. Mais dans tous les cas, le tableau dénonce leur retour  au front des soldats. On ne retrouve aucune ligne permettant de point de fuite, ce qui interdit toute impression de stabilté. Tout le tableau inspire donc le chaos

     

     

     La lumière. (source, intensité, contraste, diffusion…): La lumiere sors du coté gauche de la peinture mais les images de derriere semblent très flou. La lumiere se pose sur les soldats peut etre une lumiere d'espoire que la guerre se finisse.

     

     

     

     Détails (significatifs ou intrigants)

     

    Que peut on dire du corps ? (corps représenté, corps de l’artiste, corps du spectateur…mouvement, échelle geste ...): Il y a pleins de corps, de soldats partant au combat mort et vivants les deux sont représenter dans ce tableau.

     

     

     

    Comment a-t-il organisé ou composé son œuvre (les formes les couleurs, les matières la lumière…, dans l’espace): Le peintre a fait plusieurs tableau dans un tableau on vois les soldats avec de la lumiere sur eux signe d'espoire on remarque des soldats mort plus particuliérement un soldats mort montrant une direction peut etre la direction de combat.

     

    Dans quel but, quels sensations, quels sens peut-on dégager de ces observations ? La guerre est une triste periode pour eux des morts la peur de perdre sa famille, le peintre veux nous faire montrer que meme les morts participe encore a la guerre car il montre la direction du combat a travers tous les corps mort disposée sur le sol.

     

     

     

    (Qu’est ce que je vois, qu’est-ce que je reconnais, qu’est ce que je comprends, qu’est ce que l’artiste me donne à penser ?) L'artiste me donne a penser que cette periode est triste le temps est sombre c'est affreuc

     

     

     

     

     

     

     

     

    Eventuellement mon point de vue sur l’œuvre (en prenant garde de ne pas confondre avec les observations objectives sur lesquelles tout le monde pourrait tomber d'accord): Le peintre veux montrer l'horreur a travers ce tableau

     

     

     

    Notamment, que pouvez vous dire à propos du pouvoir dans cette oeuvre?

     

    Pouvoir de quoi? de qui? pourquoi?... C'est une oeuvre de pouvoir car le peintre revelent ce qui ses passer lors de cette guerre.

     

     

     

    Analyse du contexte

     

     

     

    Arts Plastiques :

     

    Comment se situe l’œuvre par rapport aux œuvres de son époque ou celles d’avant ou d’après. Eventuellement, à quel mouvement artistique appartient l’œuvre ? Le courant artistique est la nouvelle objectivité

     

    Pour vos recherches, privilégiez les sites de musée.

     

     

     

    Historique :

     

    (Les questions suivantes ne sont que quelques pistes de réflexion. Il va de soi qu’une analyse approfondie de la nature de l’œuvre et du contexte historique mènera à d’autres questionnements)

     

     

     

    1 - Qui est l’auteur de l’œuvre ? Otto dix

     

    2 - Dans quel contexte historique l’œuvre a-t-elle été réalisée ? Apres la premiere guerre mondiale

     

             - Quand l’œuvre a-t-elle été réalisée? entre 1929-1932

     

     

    3 - Raconter le contexte historique de l’œuvre: Après la première guerre mondiale, de 1918 à 1929, il se déroule une période de grâce : achèvement de la reconstruction, expansion industrielle, récoltes exceptionnelles aux États-Unis et dans les pays tropicaux... tout cela contribue à une euphorie générale.

     

             - L’œuvre est-elle liée à des évènements politiques, sociaux, économique,       scientifiques …? Sociaux car il y a des baisse de prix

     

     

             - Cette œuvre joue-t-elle un rôle politique, social, économique,                scientifique …?Sociale

     

      4 – En vous appuyant sur l’analyse plastique, expliquez les intentions de l’artiste ? Otto Dix est né à Gera en 1891  Il fera des études d'arts appliqués de 1909 à 1914. Dix s'essayera au cubisme au futurisme et plus tard au dadaïsme

    .

     

     

     

    L'évaluation pourra permettre la validation de la compétence 1 du palier 3 du Livret de Compétences intitulée ("DIRE")

    OTTO DIX LA GUERRE


  • LE CRI

    Analyse plastique :

     

     

     

    Nom de l'artiste: Edvard Munch

     

     

     

    Titre de l'oeuvre: Le Cri

     

     

     

    Date: Entre 1893 et 1917

     

     

     

    Technique: Tempera sur carton

     

     

     

    Dimensions:91 × 73,5 cm

     

     

     

    Lieu de conservation (si possible):Musée Munch, Oslo

     

     

     

    Comment l’artiste à t-il mis en œuvre :

     

     

     

    Les couleurs (contrastes…): L’opposition des couleurs chaudes et froides que sont le rouge-orangé et un bleu presque noir, couleurs opposées donc mais surtout complémentaires car situées l’une en face de l’autre dans le cercle chromatique, est pleine de symboles. Le rouge d’abord, qui renvoie au feu, au sang et à la souffrance ; et puis le bleu-noir qui lui symbolise la mort, le vide, l’absence de vie.

     

     

     

    Les matières (textures, épaisseurs, transparences…) :Les touches de peintures sont épaisses, tortueuses et inclinées différemment selon l’effet voulu ; les mouvements du pinceau expriment à eux seuls une émotion, un cri, symbolisé par les courbes qui déforment le paysage.
     

     

     

     

    Les formes (géométriques, réalistes, courbes…): On remarque que sur le tableau il n'y a pas vraiment de formes géometriques car le ciel est flou.La barrière et le sol du pont forment des lignes de force qui convergent vers un point de fuite situé à gauche et donnent ainsi profondeur et perspective au tableau. Si on observe le ciel de sang avec ses courbes sinueuses, on comprend aisément l’expression « langues de feu » employée par l’artiste

     

     

     

    L’espace (point de vue, cadrage, profondeur…Lieu, site...):La barrière et le sol du pont forment des lignes de force qui convergent vers un point de fuite situé à gauche et donnent ainsi profondeur et perspective au tableau. Mais ce qui est le plus intéressant à remarquer dans cette composition reste sans doute l’attitude du personnage central, tourné vers le spectateur, si bien que celui-ci se sent irrémédiablement impliqué, comme si le cri qui s’échappait de cette bouche béate lui était, dans une certaine mesure au moins, adressé.

     

     

     

    La lumière. (source, intensité, contraste, diffusion…): En ce qui concerne les traits et les contours, ceux-ci sont flous, comme s’ils vibraient encore sous la puissance de ce cri tragique. On note l’irréalisme des couleurs et l’usage presque systématique de la déformation dans une tentative de réinterprétation de la réalité avec de nouvelles combinaisons de forme et de couleur.

     

     

     

     Détails (significatifs ou intrigants)

     

    Que peut on dire du corps ? (corps représenté, corps de l’artiste, corps du spectateur…mouvement, échelle geste ...): Le peintre veux faire parraitre que le cris fait une crise d'angoisse existancielle

     

     

     

    Comment a-t-il organisé ou composé son œuvre (les formes les couleurs, les matières la lumière…, dans l’espace)

     

    Dans quel but, quels sensations, quels sens peut-on dégager de ces observations ? En criant le Cri fait ressortir toutes ses angoisses ses problémes.

     

     

     

    (Qu’est ce que je vois, qu’est-ce que je reconnais, qu’est ce que je comprends, qu’est ce que l’artiste me donne à penser ?): Je vois que le decors de derrière et flou comme si le monde crié avec lui. La crise d'angoisse existancielle que le Cri est entrain de faire entraine toutes les couleurs a devenir très froides comme si le monde aller s'éfondrer en écoutant son cris résonnant.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Eventuellement mon point de vue sur l’œuvre (en prenant garde de ne pas confondre avec les observations objectives sur lesquelles tout le monde pourrait tomber d'accord): Je trouve que les couleurs du tableau et les formes vont très bien avec le contexte de l'histoire représenter dedans

     

     

     

    Notamment, que pouvez vous dire à propos du pouvoir dans cette oeuvre? C'est un pouvoir de liberté quand il crie.

     

    Pouvoir de quoi? de qui? pourquoi?...

     

     

     

    Analyse du contexte

     

     

     

    Arts Plastiques :

     

    Comment se situe l’œuvre par rapport aux œuvres de son époque ou celles d’avant ou d’après. Eventuellement, à quel mouvement artistique appartient l’œuvre ? Lz mouvement artistique appartient aux

     

    Pour vos recherches, privilégiez les sites de musée.

     

     

     

    Historique :

     

    (Les questions suivantes ne sont que quelques pistes de réflexion. Il va de soi qu’une analyse approfondie de la nature de l’œuvre et du contexte historique mènera à d’autres questionnements)

     

     

     

    1 - Qui est l’auteur de l’œuvre ? Edvard Munch

     

    2 - Dans quel contexte historique l’œuvre a-t-elle été réalisée ?   Ce cri tragique a été poussé dans la société scandinave, conformiste, puritaine et bourgeoise. Ce mouvement antinaturaliste se propose d’explorer les méandres de l’âme humaine et la fascination de la mort avec une violence paroxystique, visible dans la représentation des corps et des visages torturés, ou encore de paysages angoissants.

     

             - Quand l’œuvre a-t-elle été réalisée? entre 1893 et 1917

     

    3 - Raconter le contexte historique de l’œuvre.

     

             - L’œuvre est-elle liée à des évènements politiques, sociaux, économique,       scientifiques …? Politique

     

              - Où l’œuvre a-t-elle été créée ?

     

             - Cette œuvre joue-t-elle un rôle politique, social, économique,                scientifique …? Poltique

     

      4 – En vous appuyant sur l’analyse plastique, expliquez les intentions de l’artiste ? La barrière et le sol du pont forment des lignes de force qui convergent vers un point de fuite situé à gauche et donnent ainsi profondeur et perspective au tableau. De plus, si l’on en croit la large bande verticale qui longe le bord droit, le sens de lecture du tableau doit s’effectuer de la droite vers la gauche. Mais ce qui est le plus intéressant à remarquer dans cette composition reste sans doute l’attitude du personnage central, tourné vers le spectateur, si bien que celui-ci se sent irrémédiablement impliqué, comme si le cri qui s’échappait de cette bouche béate lui était, dans une certaine mesure au moins, adress

    SITATION DE L'ARTISTE:

    « Je me promenais sur un sentier avec deux amis — le soleil se couchait. Tout d'un coup le ciel devint rouge sang. Je m'arrêtais, fatigué, et m'appuyais sur une clôture. Il y avait du sang et des langues de feu au-dessus du fjord bleu-noir et de la ville. Mes amis continuèrent, et j'y restais, tremblant d'anxiété. Je sentais un cri infini qui se passait à travers l'univers et déchirait la Nature. »

     

     

     

    L'évaluation pourra permettre la validation de la compétence 1 du palier 3 du Livret de Compétences intitulée ("DIRE")

     


  • LE SACRE DE NAPOLEON

    Analyse plastique :

     

     

     

    Nom de l'artiste: Jacques Louis David

     

     

     

    Titre de l'oeuvre: Le sacre de  l'Empreur Napoleon 1er et Couronement de l'impératrice Josephine dans la cathedrale Notre Dame De Paris, le 2 décembre.

     

     

     

    Date:Entre 1806 et 1807

     

     

     

    Technique: Huile sur toile

     

     

     

    Dimensions: 621*979cm

     

     

     

    Lieu de conservation (si possible): Le musée du Louvre (Paris)

     

     

     

    Comment l’artiste à t-il mis en œuvre :

     

     

     

    Les couleurs (contrastes…): Les couleurs qui dominent sont le rouge et l'or. David à choisis l'eclairage idéale pour la postérité avec cette luminosité vibrante son embition etais de peindre juste et vrai du premier coup. D'ailleurs les couleurs, a la dominante rouge, se fondent dans une parfaite haromonie entre decors et habits. Les costumes sont de couleur or. Le blanc vient apporté la touche de fraicheur, de pureté necessaire au renouveau

     

     

     

     

    Les matières (textures, épaisseurs, transparences…):

     

     

     

    Les formes (géométriques, réalistes, courbes…):Le tableau reprend les regles du néoclassicisme. Tous les regards semblent converger vers Napoleon qui est au centre de la composition un axe diagonale va du Pape à l'imperatrice l'espace revolue au couronement est marqué par une composition de formes triangulaires qui se succédent et sont soulignées par la verticalité des pilastres, des tribunes a deux etages et de la foret de cierges

     

     

     

    L’espace (point de vue, cadrage, profondeur…Lieu, site...):

    Le pape , assiste en spectateur à la scène, Napoléon ne voulu pas être couronné par lui. Il bénit
    la scène, assis derrière. Sa présence évoque la réconcil
    iation de la France avec l'Eglise (depuis le
    concordat de 1801) mais le pape n'a qu'un rôle de figurant
    : la religion doit être soumise à la
    politique).
    Le tableau montre les bases de la société nouvelle que Napoléon met en place
    :
    -
    La présence de hauts
    dignitaires  révèle les soutiens du nouveau régime. Ils composent la
    nouvelle noblesse d'empire, une noblesse fondée sur le mérite (cf
    : légion d’honneur)
    -
    L’importance de la famille Frères et sœurs sont représentés au premier plan , sa mère, alors
    fâchée avec lui, est quand même représentée dans le tableau .
    -
    Joséphine , agenouillée, est dans une attitude de soumission face à son mari, comme le stipule
    le code civil)

     

     

     

     

    La lumière. (source, intensité, contraste, diffusion…): David a choisis l'eclairage idéale pour la postérité avec cette luminosité vibrante

     

     

     

     Détails (significatifs ou intrigants ,Qu’est ce que je vois, qu’est-ce que je reconnais, qu’est ce que je comprends, qu’est ce que l’artiste me donne à penser ?)

     

    Que peut on dire du corps ? (corps représenté, corps de l’artiste, corps du spectateur…mouvement, échelle geste ...) David a représenté Napoleon qui courronement sa femme qui est a genoux comme stipule le code civil.David a croqué Josephine au crayon noir les yeux baissés en signe de respect. La mere de Napoleon n'etant pas la car elle etait faché avec son fils David la comme meme representé sur le tableau.

     

     

     

    Dans quel but, quels sensations, quels sens peut-on dégager de ces observations ? David nous fait montré que Napoleon va coiffer de la couronner l'imperatrice après s'etre lui meme couronné sous le regard impassible du Pape. Par cet acte, il montre son independance par rapport au pouvoir religieux de Rome.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Qu’est ce qui fait la spécificité de l’œuvre étudiée (pour cela je peux comparer avec d’autres œuvres, de la même époque ou d'une autre époque, du même artiste ou pas, ou sur le même sujet…): La specifité de l'oeuvre c'est le style néoclassique qui es marqué par le realisme de détail et une ordonnance grandiose.

     

     

     

     

     

     

     

    Eventuellement mon point de vue sur l’œuvre (en prenant garde de ne pas confondre avec les observations objectives sur lesquelles tout le monde pourrait tomber d'accord): Je remarque qu'il y a une marque de pouvoir en couronnant l'impératrice.

     

     

     

    Notamment, que pouvez vous dire à propos du pouvoir dans cette oeuvre?

     

    Pouvoir de quoi? de qui? pourquoi?... : A travers cette oeuvre david nous montre que Napoleon prend son independance en se couronnant lui meme.

     

     

     

    Analyse du contexte

     

     

     

    Arts Plastiques :

     

    Comment se situe l’œuvre par rapport aux œuvres de son époque ou celles d’avant ou d’après. Eventuellement, à quel mouvement artistique appartient l’œuvre ?

     

    Pour vos recherches, privilégiez les sites de musée.

     

     

     

    Historique :

     

    (Les questions suivantes ne sont que quelques pistes de réflexion. Il va de soi qu’une analyse approfondie de la nature de l’œuvre et du contexte historique mènera à d’autres questionnements)

     

     

     

    1 - Qui est l’auteur de l’œuvre ? Jaques Louis David

     

    2 - Dans quel contexte historique l’œuvre a-t-elle été réalisée ? Lors des troubles de la periode révolutionnaire

     

     

           - Quand l’œuvre a-t-elle été réalisée? Entre 1806 et 1807

     

             - Éventuellement, qui a commandé cette œuvre, ou qui l’a achetée? C'est Napoleon 1er qui a chargé David de realiser cette oeuvre pour lui.

     

    3 - Raconter le contexte historique de l’œuvre.

     

             - L’œuvre est-elle liée à des évènements politiques, sociaux, économique,       scientifiques …?C'est politique

     

              - Où l’œuvre a-t-elle été créée ? David commence sa realisation le 21 decembre 1805 dans l'ancienne Chapelle du collége de Cluny, près de la Sorbonne, qui lui sert d'ateliers.

     

             - Cette œuvre joue-t-elle un rôle politique, social, économique,                scientifique …?

     

      4 – En vous appuyant sur l’analyse plastique, expliquez les intentions de l’artiste ? Le tableau reprend les regles du néoclassicisme. Tous les regards semblent converger vers Napoleon qui est au centre de la composition un axe diagonale va du Pape à l'imperatrice l'espace revolue au couronement est marqué par une composition de formes triangulaires qui se succédent et sont soulignées par la verticalité des pilastres, des tribunes a deux etages et de la foret de cierges.


  • David-Olere.png

     

    Analyse plastique :

     

     

     

    Nom de l'artiste: David Olère

     

     

     

    Titre de l'oeuvre: Des vivres des morts pour les vivants

     

     

     

    Date: 1952 

     

     

     

    Technique: Huile sur carton

     

     

     

    Dimensions: 102 sur 76 cm

     

     

     

    Lieu de conservation (si possible): Peinture conservée au Musée de l'héritage juif de New York

     

     

     

     

     

     

    Les couleurs (contrastes…) :

    Les couleurs qui dominent sont le brun et le gris : des couleurs ternes et froides qui évoquent l’hor
    reur, la
    tristesse du camp. A l’inverse
    ,
    le sac rouge et une couleur vive et chaude
    évoque la vie et l’espoir de la survie
    grâce à des provisions. C’est aussi le sujet principal du tableau qui exprime ce qui est primordial pour les détenues

     

     

     

    Les matières (textures, épaisseurs, transparences…) : La tenue du personnage du premier plan est en mauvaise état il est quasiment en pieds nus sa maigreur est mise en avant.

     

     

     

    Les formes (géométriques, réalistes, courbes…):Il y a un triangles en tissue indiquant la qualité du déporté et sa nationalité, le four crématoire...

     

     

    L’espace (point de vue, cadrage, profondeur…Lieu, site...): C'est dans un camps de concentration a Auschwitz. Au premier plan le personnage est un deporté d'Auschwitz avec son costume rayé et son numéro de matricule tatoué sur son  bras. A l'arrière plan on distingue des miradors et un batiment avec une cheminée fumante. D'autres personnes sont représantés ( des millitaires en uniformes avec des fusils poussant une charette)

     

     

     

    La lumière. (source, intensité, contraste, diffusion…): La lumière vient du coté gauche et se retrouve sur la nourriture qui donne un signe d'espoir. La couleur dominante est le gris,couleur de la sandre des corps brulés et de la fumée qui sort des fours.

     

     

     

     Détails (significatifs ou intrigants): On remarque que sur le bras de David Olère il y a un numero " 106 144" cela est son identité pour les nazis les Juifs et les Tziganes ils n'ont pas d'identité ils veulent leur enlevé tout leurs souvenir qu'ils soient comme des robots. Il decide de dessiner et de peindre pour témoigner de ce qu'il a vu et vécu.Cette toile fait partie d'une série d'oeuvre de temoignage

     

    Que peut on dire du corps ? (corps représenté, corps de l’artiste, corps du spectateur…mouvement, échelle geste ...): C'est un deporté donc un Juif affaiblit car il n'est pas nourrit correctement, triste car il a peut-etre perdu des gens de sa famille ou bien des amis, la peur de mourir dans ce camps et aussi présente dans le regard du detenu.

     

     

     

    Comment a-t-il organisé ou composé son œuvre (les formes les couleurs, les matières la lumière…, dans l’espace)

     

    Dans quel but, quels sensations, quels sens peut-on dégager de ces observations ? Quand on regarde ce tableau on ressent dans le tristesse pour nous cette acte n'est pas humains. David Olère sur sa peinture a un numéro qui est son identité mais il a aussi un habit de prisoniers et une étoile les nazi veulent leurs enlenver leur identité comme si il n'etais pas humain.

     

     

     

    (Qu’est ce que je vois, qu’est-ce que je reconnais, qu’est ce que je comprends, qu’est ce que l’artiste me donne à penser ?): Dans cette oeuvre je comprends que le rasisme est très present les deportés sont affamés travaille dur car sinon ils sont envoié dans les chambres a gaz et ensuite envoiez dans les fours crematoires

     

     

     

     

     

     

     

    Qu’est ce qui fait la spécificité de l’œuvre étudiée (pour cela je peux comparer avec d’autres œuvres, de la même époque ou d'une autre époque, du même artiste ou pas, ou sur le même sujet…) : L'oeuvre nous fait part du racisme qui est survenue pendant cette guerre de ce génocide dans son autre oeuvre qui s'apelle Inapte au travaille on remarque qu'il veux protéger les enfants et les femmes car eux n'oront pas de chance ils mouront directement.

     

     

     

     

     

     

     

    Eventuellement mon point de vue sur l’œuvre (en prenant garde de ne pas confondre avec les observations objectives sur lesquelles tout le monde pourrait tomber d'accord): Je trouve que cette oeuvre est très triste juste en regardant le regard de David Olère sur cette peinture on vois que les nazi veulent leurs faire oubliées leurs souvenirs d'avant.

     

     

     

    Notamment, que pouvez vous dire à propos du pouvoir dans cette oeuvre? Les nazi etaient très puissants durant cette epreuve Hitler seumez la terreurs dans les camps pour les Juifs et Tzigane meme les enfants et les femmes mouraient.

     

    Pouvoir de quoi? de qui? pourquoi?... : Hitler avaient un pouvoirs presque dans toutes l'Europe avec son ideologie Nazi ils voulais faire oublier c'est personnes qui pensait etre "une sous race"

     

     

     

    Analyse du contexte

     

     

     

    Arts Plastiques :

     

    Comment se situe l’œuvre par rapport aux œuvres de son époque ou celles d’avant ou d’après. Eventuellement, à quel mouvement artistique appartient l’œuvre ? Ce mouvement artistique appartient a un tableau une peinture

     

    Pour vos recherches, privilégiez les sites de musée.

     

     

     

    Historique :

     

    (Les questions suivantes ne sont que quelques pistes de réflexion. Il va de soi qu’une analyse approfondie de la nature de l’œuvre et du contexte historique mènera à d’autres questionnements)

     

     

     

    1 - Qui est l’auteur de l’œuvre ? David Olère

     

    2 - Dans quel contexte historique l’œuvre a-t-elle été réalisée ? Lors de la seconde guerre mondial

     

             - Quand l’œuvre a-t-elle été réalisée? en 1952

     

             - Éventuellement, qui a commandé cette œuvre, ou qui l’a achetée?

     

    3 - Raconter le contexte historique de l’œuvre.

     

             - L’œuvre est-elle liée à des évènements politiques, sociaux, économique,       scientifiques …? L'oeuvre a été crée lors de la seconde guerre mondiale

     

              - Où l’œuvre a-t-elle été créée ?

     

             - Cette œuvre joue-t-elle un rôle politique, social, économique,                scientifique …? Elle joue une role politique et social car c'est en pleine guerre mondial et il parle de son experiance dans des camps

     

      4 – En vous appuyant sur l’analyse plastique, expliquez les intentions de l’artiste ? L'artiste n'utilise pas trop formes geometrique il prefere laissez la peinture parler de son experiance

     

     Questions 05
    Réponses 01

     


  • Image illustrative de l'article La Marseillaise

     

     

    Analyse musicale

    PRESENTATION

    -titre de l'œuvre: Rouget de l'Isle

    -compositeur, auteur ou auteur-compositeur. Brève biographie (nationalité, quelques pièces importantes de son œuvre, dates):Claude Joseph Rouget dit de Lisle1, souvent appelé Rouget de l'Isle, était un officier français du Génie, poète et auteur dramatique, né le 10 mai 1760 à Lons-le-Saunier, et mort le 26 juin 1836 à Choisy-le-Roi. Il est l'auteur de La Marseillaise et d'autres hymnes moins connus tels que l'Hymne Dithyrambique sur la conjuration de Robespierre et la Révolution du 9 Thermidor (1794) et Vive le Roi ! (1814).

    -quelle période musicale: baroque, classique, romantique...: C'est la musique de classicisme.

    -contexte historique de la composition de l'œuvre ou de son utilisation: propagande, contestation...:La Marseillaise est un chant patriotique de la Révolution française adopté par la France comme hymne national.

    ANALYSE DE L'OEUVRE

    -vocale ou instrumentale: Elle est vocale

    -chant sacré ou profane: C'est un chant sacré pour la patrie

    -avec ou sans accompagnement (a cappella): A capella

    -utiliser les paramètres du son: hauteur (registre), durée, intensité (nuances: piano, fortissimo, crescendo...), timbre.: Dans cette musique il y a du tambour de la trompete. Il y a des moments crescendo.

    -le tempo (lent, vif, adagio, allegro...) : Le tempo est vif c'est un chant de guerre.

    -le rythme: temps pulsé ou strié: que l'on peut mesurer en frappant une pulsation. Lisse ou non pulsé: pas de mesure ou de rythme repérable: Le rythmes est cresando il change tous le temps.

    la mesure: binaire ou ternaire?

    -pour les œuvres orchestrales, quelles familles d'instruments? cordes, vents, percussions? lesquelles sont mises en valeur? Il y a les percussiont, du vent aussi.

    -la structure d'une chanson (couplet, refrain, pont, ritournelle, pré-refrain, solo instrumental ou improvisation vocale: jazz) son accompagnement, quel instrument ou formation? Durant cette chanson il y a 7 couplet avec plusieurs refrains qui reste le meme

    - caractère de l'œuvre en rapport avec son utilisation (paisible, majestueux, guerrier, pesant, sinistre, tourmenté, mélancolique, sombre...): La musique est une musique guerriere.

    LIEN VERS YOUTUBE : https://www.youtube.com/watch?v=AXvVWQ8ySzQ

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique