• EPI

     Vous trouverez ci-dessous une liste de femmes célèbres.

    Commencez à découvrir ces personnalités en cherchant des informations sur internet pendant les vacances de février.

    A la rentrée, vous devrez rendre un petit questionnaire sur 5 d'entre elles, et choisir à l'issue de ces recherches, celle à qui vous souhaitez rendre hommage.

    Puis vous ferez des recherches approfondies sur cette personne (sa contribution dans son domaine, l'état des connaissances de son domaine à son époque, mais aussi son contexte général: art, musique, littérature politique etc. Vous pouvez aussi vous intéresser à sa vie personnelle, son parcours, son caractère etc...)

    Puis vous réaliserez un hommage à cette personne, qui pourra prendre la forme que vous souhaitez (Panneau d'exposition, affiche, sculpture, portrait, poème, installation, video, ...)

    Vous le réaliserez cet hommage sur le temps de l'EPI et au besoin en dehors des cours.

    Le travail réalisé pendant l'EPI sera évalué sur votre capacité et votre investissement à mener cette recherche et ce projet.

    Vous pourrez d'autre part présenter le travail effectué à l'oral du brevet sous forme d'un Exposé / Entretien. portant sur les connaissances et l'expérience acquises lors de cet EPI

     

    Liste des personnalités:

     

     

     

    Jeanne D'Arc (Bergère libératrice)

    Rosa Parks (Activiste contre l'apartheid aux USA)

    Angela Davis (Militante des droits de l'homme USA)

    Aung San Suu Kyi (Conseillère spéciale de l'État et
    porte-parole de la Présidence de la République de l'Union de Birmanie , prix Nobel de la Paix)

    Marie Curie ( Prix Nobel de Physique ET prix Nobel de Chimie)

    Sophie Germain (Mathématicienne Physicienne et Philosophe)

    Simone Weil (philosophe, humaniste, écrivain et militante politique française / Ou Femme politique Francaise porteuse de la loi pour l'IVG)

    Simone de Beauvoir (Ecrivaine)

    Cléopâtre (Reine d'Egypte)

    Émilie du Châtelet (Mathématicienne Physicienne)

    Hedy Lamarr Actrice Informaticienne

    Malala (Ecolière, prix Nobel de la paix)

    Emma Watson (Hermione de Harry Potter, ambassadrice des droits des femmes à l'ONU)

    Jane Goodall (primatologue et qui s'est battue contre la communauté scientifique pour faire reconnaitre les chimpanzés comme étant des êtres vivants doués de sentiments (donc plus d'expériences horribles sur eux)

    - Hubertine Auclert,  militante féministe sous la IIIè république,

    -Louise Michel combattante inlassable de l'injustice sociale et de l'émancipation des femmes

     

    Lucie Aubrac, une professeure et résistante.

    Olympe de Gouges, écrivaine et auteur de la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne

    Julie-Victoire Daubié, première bachelière de France. 

     

    http://www.demotivateur.fr/article-buzz/certaines-sont-tres-connues-d-autres-pas-du-tou-voici-21-femmes-qui-ont-bouleverse-le-monde-et-change-le-cours-de-l-histoire--3918

     

    http://www.topito.com/top-femmes-rebelles-change-histoire-trop-classe

     

    http://hitek.fr/actualite/top-20-femmes-change-histoire_5198

     

    Arts Plastiques

    Artistes Femmes Célébres



    XVIIème siècle,

    Artemisia GENTILESCHI



    XVIIIème

    Élisabeth VIGÉE-LEBRUN





    XIXème

    Rosa BONHEUR

    Camille CLAUDEL (Sculptrice)



    XXème


    Sonia DELAUNAY
    Isadora DUNCAN (Danseuse)
    Martha GRAHAM (Danseuse)
    1920, Hanna HÖCH


    Louise BROOKS (Actrice)

    Meret Oppenheim

    Niki de Saint Phalle

    Cindy Sherman

    Barbara Kruger

     

    Musique

    - Maddalena Casulana, première femme éditée

    - Clara Schumann

    - Alma Mahler la femme de Gustav,

    - Lili Boulanger, prix de Rome mais qui n'a pas pu avoir sa place à la Villa Médicis,

    - Germaine Tailleferre, native du Val-de-Marne.

     

    Nina Simone,pianiste américaine, chanteuse, compositrice et militante pour les droits civiques aux États-Unis.

     

    Beyoncé auteur-compositrice-interprète et actrice américaine

     

     

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Place_des_femmes_dans_la_cr%C3%A9ation_musicale

     

     Femmes célèbres allemandes:

     

    Else Lasker-Schüler

    poétesse et dessinatrice juive allemande

    Rosa Luxembourg

    militante socialiste et théoricienne marxiste

    Sophie Scholl

    résistante allemande au nazisme 

    Marlene Dietrich

    actrice et chanteuse allemande naturalisée américaine

    Alice Schwarzer

    journaliste allemande

    Angela Merkel

    femme d'État allemande, chancelière fédérale

     

    Questionnaire élève étape 1:

    Télécharger « questionnaire élève 5 célébrités.pdf »

    Questionnaire élève étape 2:

    Télécharger « questionnaire élève célébrité choisie.pdf »

     Feuille de route projet:

    Télécharger « Feuille de route projet.pdf »



  •  

     

    Analyse plastique :

     

    Nom de l'artiste: JR et Ladj Ly.

     

    Titre de l'oeuvre: Ladj Braquage.

     

    Date:2004

     

    Technique:Photographie noir et blanc.

     

    Dimensions: Les dimensions varies en fonction des exemplaires mais l'exemplaire que j'ai trouvé est de 71x120cm.

     

    Lieu de conservation (si possible): Il y'en a une Sur un mur de la cité Bosquets à Montfermeil.

     

    Comment l’artiste à t-il mis en œuvre :

     

    Les couleurs (contrastes…) Il y a seulement du noir et blanc.

     

    Les matières (textures, épaisseurs, transparences…)

     

    Les formes (géométriques, réalistes, courbes…)Elles sont réalistes.

     

    L’espace (point de vue, cadrage, profondeur…Lieu, site...) C'est JR qui tient la caméra.

     

    La lumière. (source, intensité, contraste, diffusion…)La zone est plutôt sombre mais il y a un peu de lumière en arrière plan.

     

     Détails (significatifs ou intrigants)

    Que peut on dire du corps ? (corps représenté, corps de l’artiste, corps du spectateur…mouvement, échelle geste ...)On voit les jeunes enfants derrière JR qui font des gestes avec leur bras.

     

    Comment a-t-il organisé ou composé son œuvre (les formes les couleurs, les matières la lumière…, dans l’espace) Il a utilisé du noir et blanc et très peu de lumière.

    Dans quel but, quels sensations, quels sens peut-on dégager de ces observations ? On ressent qu'il veut nous montrer que les jeunes de cités ne doivent pas être écarter de la société.

     

    (Qu’est ce que je vois, qu’est-ce que je reconnais, qu’est ce que je comprends, qu’est ce que l’artiste me donne à penser ?)Je comprends que les gens croient que les jeunes de cité ne sont pas comme les autres.

     

     

     

    Qu’est ce qui fait la spécificité de l’œuvre étudiée (pour cela je peux comparer avec d’autres œuvres, de la même époque ou d'une autre époque, du même artiste ou pas, ou sur le même sujet…)Déjà la spécificité est que c'est une photographie avec des enfants et en plus dans un cité ce qui est rare. 

     

     

     

    Eventuellement mon point de vue sur l’œuvre (en prenant garde de ne pas confondre avec les observations objectives sur lesquelles tout le monde pourrait tomber d'accord)Je trouve cette oeuvre originale.

     

    Notamment, que pouvez vous dire à propos du pouvoir dans cette oeuvre?

    Pouvoir de quoi? de qui? pourquoi?... Je peux dire que la photographie permet de faire oublier les préjugés.

     


  • Auteur : 

    Francisco de Goya 

    Titre : 

    ''Tres de Mayo''

    Date :

    1814

    Dimensions de l'oeuvre : 

    354 x 266 cm

    Lieu de conservation : 

    Musée du Prado, Madrid 

    Peinture : 

    Huile sur toile

    Impression d’ensemble :

    Une impression de mouvement, de passion, de désespoir, l’impression d’un sacrifice, d’une scène horrible. La scène semble avoir été saisie sur le vif (alors qu’elle a été composée dans l’atelier du peintre). 

    Décors :

    Scène en « extérieur nuit » : un talus (le mont Pio) au bord d’une route, (cachée pour commettre le massacre) en dehors d’une ville (Madrid) dont on distingue les constructions et une église derrière. Ainsi les Français voulaient tenter d’éviter une amplification de la révolte en dissimulant ces massacres.

    La palette du peintre :

    Des couleurs chaudes : rouge et jaune vif, contrastant avec les bruns et gris sombres en dégradés du fond et du décor (à peine suggéré). Le personnage central est en blanc, symbole de pureté, le rouge est celui du sang, de la violence.

    Lumière :

    C’est une scène de nuit au fond sombre ; la lumière vient d’une grosse lanterne au centre, donc contrastée par rapport au fond ; elle éclaire les Espagnols et surtout le personnage en blanc qui va être fusillé ; les soldats (bourreaux) sont à contre-jour, du côté obscur.

    Composition :

    Le regard est attiré vers le personnage central : le plus grand, le seul à montrer son visage, désigné par la ligne des fusils. Il fait penser au Christ (posture, vêtements, sacrifice).

    Le personnage central est à genoux au milieu de ceux déjà exécutés. Il peut être identifié au Christ avec ses mains en croix et ses mains percées (les stigmates du christ). La colline fait penser au mont Golgotha (dans la bible, montagne où a été torturé le Christ pendant la Passion) et le chemin suivi par les condamnés au chemin de croix. Couvert d’une chemise blanche, symbole de pureté, d’innocence, illuminé par la lanterne, le personnage à une dimension sacrée. Son visage exprime sa souffrance mais aussi celle du peuple espagnol pour sa liberté.

    A gauche de l'oeuvre il y a les espagnols en vêtements simples et civils, sans armes, des gens du peuple (un moine tonsuré), exprimant le désespoir, courbés, agenouillés et se cachant les yeux; deux cadavres; le fusillé les bras en croix et à genoux regardant en face les fusils.

    A droite de l'oeuvre nous pouvons voir des soldats napoléoniens en uniformes avec un sac à dos et des fusils, ils sont en position de tir; on ne voit pas leurs visages car ils sont de dos, ils sont inhumains, gris et cruels.

    Conclusion : 

     

    Les tableaux de Goya ont une force émotionnelle extraordinaire. Ils dénoncent à la fois les horreurs de la guerre et la férocité de la répression fasse à la révolte d'un peuple. C'est l'humanité persécutée par la barbarie. C'est l'image du peuple espagnol uni et fier jusqu'à la mort dans la défense de la liberté et de sa patrie.


  • Analyse plastique

     Nom de l'artiste:Eugène Delacroix

     Titre de l'oeuvre: La Liberté guidant le peuple  

    peint à la suite des manifestations populaires qui ont renversé le Roi Charles X du trône de France les 27, 28 et 29 juillet 1830.

    Date:1830

     Technique:huile sur toile

     Dimensions:260*325 cm

     Lieu de conservation :musée du Louvre département des peintures

     

     

    Comment l’artiste à t-il mis en œuvre :

     Les couleurs sont blanc bleu et rouge principalement et elles sont assez sombres. -> Elles représentent les couleurs de la Révolution masi aussi une période sombre de l'histoire de France.

     

    Les formes (géométriques, réalistes, courbes…):La forme principale est la pyramide car il y a des gens qui sont par terre, d'autres qui sont debout et le personnage principal qui est au dessus des autres.

     La lumière. (source, intensité, contraste, diffusion…):La lumière viens de derrière et elle éclaire le personnage principal.Les autres personnages sont peu éclairés.

     

    La construction du tableau

    Au premier plan du tableau,

    = une femme éclairée par une lumière blanche, elle marche sur des corps de gens morts. Elle porte des habits de l’Antiquité Grecque, sa poitrine est découverte. Sur sa tête, on reconnait le bonnet phrygien ; dans sa main droite, elle tient le drapeau français, dans sa main gauche, une baïonnette. A ses pieds se trouve un paysan avec un foulard sur la tête, probablement blessé. Son regard tourné vers elle renforce l’idée qu’elle est le personnage principal du tableau. En fait c'est une allégorie de la Liberté (une idée représentée par un être humain). 

     

    L'arrière plan

    La scène se déroule à Paris : on peut en effet apercevoir la cathédrale Notre-Dame.

     

    La troupe de manifestants est en train de franchir une barricade, dont deux enfants des rues. Le premier, à droite, brandit deux pistolets en enjambant la barricade en même temps que la femme. Le deuxième est agrippé aux pavés qui ont permis de construire la barricade. Un homme avec un haut-de-forme émerge distinctement de la foule. On pourrait penser que c’est un bourgeois à cause de ses vêtements, mais son pantalon est celui d’un ouvrier. Il est suivi d’un autre ouvrier, sabre à la main.

     

    Dans quel but, quels sensations, quels sens peut-on dégager de ces observations ?

    L'allégorie de la Liberté guide les révolutionnaires. Cela indique pourquoi ils se battent : la liberté. Elle évoque aussi la Révolution Française de 1789, et, à travers son personnage, la souveraineté de la nation. Elle peut être assimilée à la Marianne française.

    Ce tableau devient, au fur et à mesure, un symbole pour la nation.

     

    Conclusion

    Le tableau peint par Delacroix reçut un mauvais accueil de la part du nouveau Roi Louis-Philippe et des critiques, en partie à cause des détails très novateurs et réalistes. Delacroix a décidé de peindre le combat dans la boue et le sale, alors qu'on avait tendance à l'époque à enjoliver les combats.

    Louis-Philippe finit par acheter le tableau pour 3000 francs, et le cache au Musée du Luxembourg.

     

     

    Il ne faut pas confondre ce tableau avec une scène de la Révolution Française ! Même si le peintre s'en est inspiré, ce sont des évènements qui ont lieu un demi-siècle plus tard dont parle le tableau






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires